AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la fortereese noire. AUTEUR: YANNOSS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yannoss



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: la fortereese noire. AUTEUR: YANNOSS   Dim 16 Avr - 12:55

La forteresse noire

De Yann Chaudron






Il était une fois, un monde étrange où depuis toujours quatre races vivaient.
Deux d’entre elles se distinguaient facilement celle des hommes et celle des gobelins.
Le bien et le mal, le bien contre le mal et surtout le mal contre le mal.
Un soir, près du feu, Ichao, un jeune homme d’une vingtaine d’années demande à son père Richard de lui raconter l’histoire du Crimor, contrée horrible où toutes les personnes qui s’y sont aventurées ne sont jamais revenues.
Richard lui dit : « Ichao, mon successeur, fais très attention, car Rorix, le roi du Crimor est sans pitié. Ses hommes n’ont pas hésité une seule seconde à menacer puis étrangler Kokusho, mon frère, car il ne voulait pas dire où se trouvait les deux fragments de puissances ». Ichao demande : « Mais où sont ces fragments ? »
Richard lui répond : « Un des fragments est gardé par Vouivre, un puissant dragon légendaire et l’autre par une magicienne nommée Kalie sachant deviner si la personne qu’elle a en face d’elle dit la vérité ou ment. »
Ichao, intéressé mais apeuré demande à son père : «Que se passerait t-il si le Crimor réussissait à réunir ces deux fragments ? »
Richard répond : « Ce serait une catastrophe !
Le Crimor serait indestructible et surpuissant, car la puissance de ces deux fragments réunis est énorme !
Je serais prêt à tout, même à mourir, pour éviter cela.
Mon pauvre Ichao, promet moi que quand je ne serais plus là, tu récupérera ma cotte de mailles, Shildra ma bonne épée ainsi que mon bouclier en argent doté de stupéfiants pouvoirs que tu découvriras par toi-même.
Ichao, j’espère que tu réussiras à devenir commandant d’armée. »
Ichao rétorque : « Oui je réussirai, pour toi père. »
Richard dit : « Il serait temps pour toi Ichao, de prouver ta valeur en récupérant les fragments, car les esclaves du Crimor cherchent nuits et jours ces deux fragments. »
Ichao après un court instant : « Tu peux me faire confiance, mais que se passerait-il si nous réussissions à assembler ces fragments ? »
Son père répond : « En mettant en sécurité ces deux fragments dans la forteresse noire gardée par les elfes, nous aurons l’aide des magiciens et des dragons si notre situation devenait critique. »
Ichao demande à son père : « Je sais où sont ces fragments, mais comment les obtenir ? »
Richard répond : « Ce ne sera pas un jeu d’enfant !, car tu devras tuer un puissant dragon qui se trouve tout en haut de la montagne de Dragonia.
Ichao l’interrompt : « Mais comment vais-je monter en haut de cette montagne ? »
(Richard répond) : « Il te faudra une des cinq bagues d’escalade existantes à ce jour dans ce pays. »
(Ichao demande) : « Mais comment l’obtenir ? »
Richard réfléchit un instant : « Le moyen le plus simple pour l’obtenir est de t’adresser à Enygmate . »
Ichao demande ensuite à son père : « Et en ce qui concerne l’autre fragment, comment vais-je l’obtenir ? »
«- Il te faudra convaincre Kalie, une magicienne de te donner l’autre fragment, répond Richard,
- Quand vais-partir ? demande Ichao.
- Maintenant Ichao, mais avant permet moi de t’offrir ce t’offrir ce médaillon qui te guidera, te conseillera et t’aidera dans ton long périple, répond-t-il à son fils.








[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yannoss



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: La fortereese noire, suite   Dim 16 Avr - 12:56

- Ichao, soit prudent, j’essaierai de t’envoyer de mes nouvelles via mes nombreux amis (que je me suis fait) et que tu rencontreras je l’espère dans ta quête. »
Ichao, après l’avoir remercié, passe son médaillon autour de son cou, prend le strict minimum et part en lui faisant au-revoir d’un signe de la main.
Richard part aussi, mais pour une toute autre quête, en effet, après avoir enfilé sa cotte de mailles, pris Shildra son épée et son bouclier miroir, il rejoint ses compagnons pour se livrer à la bataille de Daïen, se trouvant à mi-chemin entre Selveste et Crimor.
Cette bataille confronte les hommes et les gobelins.
La spécialité de la province de Daïen(lieu de la bataille) est la cavalerie.
Eldar, le chef de Daïen dispose de plus de cinq mille chevaliers.
Pendant que la bataille prend place, Ichao intrigué par le médaillon que son père lui a offert, pose sa main dessus.
Soudain, ce médaillon commence à bouger, Ichao mort de peur le pose par terre.
Puis il entend : « Hey ! tu ne vas quand même pas m’abandonner comme une vieille chaussette ! »
- Ce, ce médaillon…il parle ! s'étonne Ichao, surpris.
- Je ne suis pas un vulgaire médaillon, je me nomme…Médaillor ! répond le médaillon, vexé.
- Mais comment as-tu appris à parler Médaillor ? lui demande Ichao.
- Richard, ton père m’a emmené voir un grand magicien qui a souhaité me donner le pouvoir de parler pour que je puisse transmettre le grand savoir que ce magicien et que ton père m’ont appris, lui explique-t-il, ton père m’a appris énormément de choses et pour prouver ma gratitude envers ton père, je t’aiderai et je ferai le maximum pour que tu ailles au bout de ta quête. »
Ichao le remercie et continue son chemin avec Médaillor.
Quelques kilomètres plus tard, Ichao demande à Médaillor : « Est-ce que le chemin est encore long pour arriver au premier fragment? »
- Nous arriverons dans trois jours exactement, si nous réussissons à garder cette allure, l'informe Médaillor.
La nuit commence à tomber.
« - Nous ferions mieux de nous arrêter, Ichao, reprenons nos forces pour pouvoir repartir demain au lever du soleil en pleine forme ! ». Après un petit festin et une bonne nuit de sommeil, Ichao et Médaillor reprennent leur route encore bien longue.
Pendant ce temps, au petit matin, la bataille de Daïen est déjà commencée. En effet, la cavalerie d'Eldar, Richard et les soldats ont attaqué les gobelins par surprise. Par cette ruse, les hommes croient déjà avoir gagné, mais une terrible armée, formée d'archers dont la précision et la portée de leurs arcs sont redoutables, de rodeurs et de puissants gobelins ne craignant pas la mort, apparaît au loin.
Richard ordonne à tous les siens de reprendre leur position : les cavaliers devant et les fantassins derrière, puis il souffle dans le cor de Daïen pour motiver ces troupes. C'est maintenant que la bataille commence. alors qu'elle fait rage, Ichao et Médaillor poursuivent leur route.
Ichao demande à Medaillor : "Connais-tu Vouivre, un puissant dragon qui protège un des deux précieux fragments de puissance ?
- Oui, j'en ai entendu parler par ton père. Je sais que pour le combattre, tu devras d'abord escalader la montagne de Dragonia..., lui répond Médaillor, mais Ichao l'interrompt.
« - Mais pour l'escalader, je dois trouver la bague d'escalade, n'est ce pas ?
- Exact, je vais donc t'emmener voir Enigma », acquiesce Medaillor.
- Mais où habite-t-elle ? , questionne Ichao.
- « Elle vit dans la montagne Dragonia, juste en dessous du dragon.
Allez Ichao, en route pour Dragonia! », répond Medaillor.
Pendant ce temps, la bataille de
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yannoss



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: La fortereese noire, suite   Dim 16 Avr - 12:57

Daïen continue. Il y a un léger avantage pour les hommes, tout à coup, un gobelin décoche une flèche dans le dos de Richard, ses jours sont donc comptés.
A ce même moment, Médaillor ressent la mort qui s'installe petit-à-petit chez Richard, mais Médaillor ne vaut pas le dire à Ichao, car il craint sa réaction qui pourrait être de rejoindre rapidement son père et donc d'abandonner sa propre quête.
Mais Médaillor ne peut pas cacher la vérité à Ichao et dit: « Ichao, j'ai une mauvaise nouvelle pour toi, car ton père a été touché d'une flèche de gobelin dans le dos. »
Ichao en pleurant: « Non! Non! je ne veux pas qu'il meure, il ne mérite pas ce sort.
Médaillor réconforte Ichao: « Allez Ichao, courage, il ne faut pas se retarder dans notre quête principale ».
Quelques heures plus tard, Toldir, un ami de Richard rencontre Ichao et lui dit:"Eldar vient de m'annoncer la mort de ton père.
Ichao est completement accablé.
Toldir le console: « Puis-je me permettre de t'aider Ichao? ».
-Bien sûr, mais comment t-appelles tu?demande Ichao.
Il répond: « Je m'appelle Toldir, je suis un ami de ton père ».
Ichao dit ensuite: « Suis moi Toldir, je vais tout te raconter sur le chemin ».
Pendant que Toldir, excellent combattant écoute Ichao, les hommes se battent contre les gobelins, et le sang coule à flot.
En effet, les cavaliers de Daïen piétinent les gobelins.
Ces derniers sont très mal placés et ne parviennent pas à se regrouper.
Tous les gobelins y passent, la bataille de Daïen est gagnée par les hommes, peu nombreux, car seuls 1500 sur les 5000 ont survécus.
Les hommes sont contents de leurs victoire, mais ils ne savent pas que Rorix n'a pas envoyé toutes les forces du mal.
Rorix a une terrible armée de 8000 gobelins et chaque jour, des gobelins arrivent d'un peu partout, de Callein pour soutenir Rorix et l'aider à dissoudre la race des hommes, des elfes et des magiciens.
Pendant que Rorix rassemble l'armée la plus grande de tous les temps, Toldir dit à Ichao: « Il te faut un équipement digne d'un preux chevalier!
car pour combattre Vouivre, tu devras porter une bonne épée, un bouclier, une cotte de mailles et une armure, pour te protéger ».
Ichao demande: « Mais qui pourrait bien m'apporter tout cela, à part « feu mon père ».
Toldir sort l'épée, le bouclier et la cotte de mailles puis dit: « Tu as parfaitement raison, c'est ton père Richard(qui lorsqu'il était)sur le point de mourir, qui m'a appelé et m'a envoyé pour t'aider dans ta quête et pour t'apporter ton équipement merveilleux, qui comprend une excellente épée nommée « Shildra », un bouclier magique et une cotte de mailles.
Ichao questionne: « Merci beaucoup, mais il me manque encore une armure, comment m'en procurer une? »
Toldir après réflexion: « Je connais un ami qui pourrait t'en offrir une. »
Ichao le remercie, enfile ensuite sa cotte de mailles, prend son épée dans une de ses mains et son bouclier dans l'autre.
Ichao, Toldir et Médaillor s'arrêtent pour manger et dormir.
Le lendemain matin, Ichao demande à Toldir: « Quand arriverons nous à Dragonia? »
Toldir répond à Ichao: « Nous arriverons en début d'après- midi ».
Ichao demande ensuite à Toldir: « Est-ce-que Médaillor et toi auront le droit de m'aider pour trouver l'énigme de la mystérieuse Enigma et donc repartir avec la bague d'escalade? »
Toldir lui répond: « Je crois que non Ichao, je crois que non ».
A environ 14 heures, Ichao, Toldir et Médaillor sont devant la montagne Dragonia.
Ils pénetrent à l'intérieur avec anxiété.
Dans ce dernier, Ichao et compagnie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yannoss



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: La fortereese noire, suite   Dim 16 Avr - 12:58

marchent sur un beau tapis rouge, des chandelles l’illuminent.
Quelques dizaines de pas plus tard, Ichao et ses nouveaux amis rencontrent enfin Enigma qui dit : «Vous êtes donc là, courageuses personnes, mais malheureusement, seul l’un d’entre vous pourra tenter de trouver mon énigme et possédez ainsi la bague d’escalade.
Alors, qui s’y colle ? »
« Je suis prêt »répond fièrement Ichao.
Pendant ce temps, Toldir et Médaillor attendent impatiemment Ichao à l’extérieur.
Enigma pose ensuite l’énigme suivante : « Avance dans la prochaine salle qui se trouve en face de toi et si tu trouves la sortie, heureux tu seras ».
Ichao avance donc seule dans cette fameuse salle, qui lorsque Ichao rentre à l’intérieur, se referme aussitôt.
Ichao se précipite pour ouvrir la porte, mais elle ne s’ouvre pas.
Ichao essaie de se concentrer pour trouver un moyen de sortir de cette maudite salle, mais rien à faire, car il ne cesse de penser à la mort cruelle de son père.
Ichao garde son calme et appuie ensuite sur tous les murs, pour savoir s’y il n’y a pas par hasard un passage secret caché. En vain, il ne trouve rien.
Quelques heures plus tard, à l’aide de son épée , il tape dans le plafond et soudain, le faux plafond se brise, Ichao se protège immédiatement avec son bouclier.
En cherchant dans les décombres, Ichao trouve une lettre sur laquelle est écrit : « j’ai trouvé ».
Ichao ne comprend pas et se demande quoi faire avec cette lettre.
Il décide de prononcer cette phrase, mais rien ne ce passe.
Ichao s’inquiète énormément, car la survie de la race des hommes dépend de lui seul.
Ichao réfléchie à propos de la phrase écrite sur la lettre.
Soudain, Ichao se rappelle de son père qui lui avait raconté qu’Archimède avait crié Euréka et Ichao rie alors à son tour : « Euréka ! »
Après avoir prononcé ce mot, la porte se déverrouille et Ichao parvient ensuite à sortir, après d’interminables heures d’angoisse.
Il rejoint Enigma qui lui dit : « Félicitation, tu as réussis et pour te récompenser, je t’offre comme promis la bague d’escalade ».
Ichao la remercie et court annoncer la bonne nouvelle à Toldir et Médaillor, qui sont très fiers de lui. Allons tuer ce dragon ! »dit Ichao confiant.
-Tu as l’intention d’affronter ce dragon sans armure, pauvre fou inconscient ! s’exclame Toldir.
Toldir conduit ensuite Ichao à son ami armurier nommé Arkob Colomb, qui lui offre une armure toute neuve.
Ichao, impatient décide de la mettre immédiatement.
Pendant ce temps, à la forêt de Boisprofond, et plus exactement à la forteresse noire, Eldar, les cavaliers, les elfes et les magiciens attendent impatiemment la venue des fragments, pour les mettre en sécurité.
Malheureusement, ils ne peuvent pas aider Ichao, car il faut protéger la forteresse noire et les habitants qui s’y sont réfugiés à l’intérieur.
L’enjeu est énorme, la responsabilité pour Ichao l’est aussi, car les forces du Crimor peuvent attaquer les hommes d’un moment à l’autre.
Contrairement aux hommes, Ichao et ses amis ne s’ennuient pas du tout, car ils seront dans quelques minutes nez à nez avec Vouivre, un puissant dragon légendaire, qui « couve »le précieux fragment.
Toldir et Médaillor sont terriblement déçus, car ils ne peuvent pas aider Ichao à combattre le dragon.
En effet, lui seul peut l’affronter, car c’est uniquement lui qui possède la bague d’escalade, qu’il porte très fièrement.
La pente pour escalader la montagne est très raide, mais grâce à la bague d’escalade, c’est un vrai jeu d’enfant pour Ichao, qui est déjà presque en haut de la montagne, mais il commence à douter d’affronter le
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yannoss



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: La fortereese noire, suite   Dim 16 Avr - 12:59

dragon ou pas.
Il pense ensuite aux très nombreuses vies qu’il pourra sauver s’il réussit sa quête et se décide donc enfin à l’affronter, quitte à y laisser sa propre vie.
Ichao fonce sur le dragon en zigzaguant pour éviter de se faire griller comme une saucisse et le combat commence.
Après quelques coups d’épée subis par le dragon, il s’énerve et désarme Ichao en lui donnant un coup de queue fourchue(envoyant son arme voler)quelques mètres plus loin.
Ichao se protège grâce au bouclier de son père mais désarmé, il n’a plus d’espoir.
Il voit alors sa mort avancer à grands pas.
Tout à coup, lorsque le dragon lance un gigantesque jet de flamme, à une allure dévastatrice, le boulier d’Ichao se met à rayonner et il renvoie ce jet de flamme avec encore plus de vitesse et de puissance sur le dragon.
Ce dernier est aveuglé et Ichao en profite pour le décapiter et récupérer le fragment se situant sous le ventre du dragon.
Ichao prend la tête du dragon pour la faire voir à Toldir et Médaillor.
Lorsque Ichao présente la tête du dragon à ses amis, ils ne peuvent s’empêcher de rire jusqu’à la nuit tombée.
Le lendemain matin, Toldir et Ichao discutent à propos du dernier fragment et Ichao dit : « Médaillor, est ce que Kalie sait que nous arriverons demain ? »
-Je crois bien, car toutes les prêtresses de Callein possèdent une boule de cristal, répond Médaillor.
Puis Ichao, Toldir et Médaillor continuent leur chemin.
Pendant ce temps, les hommes protègent la forteresse noire du mieux qu’ils peuvent en fortifiant les portes.
Ichao, Toldir et Médaillor marchent encore et encore jusqu’à la nuit tombée.
Le lendemain après-midi, après une longue route, Ichao et ses compagnons se retrouvent devant un marécage puant.
Ils le traversent prudemment, en prenant garde de ne pas tomber dans l’eau trouble.
Ichao glisse sur une matière visqueuse, mais par chance, il se rattrape à une liane collante et nauséabonde.
De l’autre côté de ce marécage, Ichao et compagnie aperçoivent une demeure austère en bois.
Ils pénètrent à l’intérieur et découvrent Kalie, une mystérieuse prêtresse.
Kalie a le pouvoir de lire dans le cœur des autres et savoir lire l’avenir grâce à sa boule de cristal.
Kalie demande à Ichao de s’avancer et lui dit ensuite d’un ton grave : « Raconte moi l’objet de ta présence ».
Ichao lui répond franchement : « Je suis venu ici pour récupérer le deuxième fragment, dans le but de sauver mes amis les hommes du mal. »
Kalie, certaine de la franchise d’Ichao, lui donne directement le fragment et lui dit ensuite : « Allez Ichao, court vite avec tes amis mettre en sécurité les deux fragments, car je vois dans ma boule de cristal que si tu n’y arrives pas à temps, les races des hommes, des elfes et des magiciens s’éteindront à tout jamais. »
Puis Ichao et ses amis reprennent rapidement la route qui conduit à la forteresse noire.
Pendant ce temps, Eldar s’inquiète, car il ne sat pas si Ichao va revenir on non avec les fragments.
Au Crimor, les ingénieurs gobelins ont créé une nouvelle race, celle des Orlocks.
Les Orlocks sont des hommes surentraînés, qui savent très bien se battre et ce sont des êtres qui manient le sabre comme personne au monde.
Rorix dit aux siens d’une voix puissante : « Mes puissants gobelins et Orlocks, allons détruire la forteresse noire,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yannoss



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: La fortereese noire, suite   Dim 16 Avr - 13:00

détruisez tous les hommes, elfes et magiciens que vous croiserez. Je ne veux AUCUN survivants. »
Les gobelins et les Orlocks acclament Rorix en hurlant.
Pendant ce temps, Ichao demande à Toldir apeuré : « Entends tu ces cris ? »
Toldir répond : « Oui, je les entends, ils proviennent surement du Crimor. »
Ichao dit ensuite en tremblant : « Dépéchons nous, il ne faudrait pas que les forces du mal nous croisent ! »
Ichao et Toldir reprennent la route conduisant à la forteresse noire.
Toldir dit à Ichao : « Nous arriverons à la forteresse se soir, tard dans la nuit . »
Non loin de là, à la forteresse noire, les armées sont réunis et ont pris leurs positions.
Eldar s’exclame : « Avec mon armée, nous pourrons teir quelques instants, mais si Ichao ne revient pas, nous baignerons dans le sang.
Mes amis, prions pour Ichao et gardez espoir quoi qu’il arrive ! L’heure est grave ! »
Quelques heures plus tard, dans l’après midi les forces de Rorix sont seulement à quelques pas de la forteresse.
Ichao profite de la lenteur de ses ennemis pour répéter les dernières recommandations : « Gardez vos positions, prenez confiance en vous, même à 5000 contre 10000 nous pouvons y arriver, rien n’est perdu.
Mais surtout, n’ayez aucune pitié pour eux, car il n’en auront aucune pour vous ! »
Soudain, un commandant se précipite sur Eldar « Chef !, j’ai aperçu au loin une nouvelle race d’ennemies avec ma longue vue, que devons nous faire ? »
Eldar dit ensuite d’un ton grave et puissant : « Prenez garde, car nos ennemis disposent d’une nouvelle race, ne vous laissez pas impressionner ! »
Mais il est trop tard pour discuter car le combat est déjà commencé.
La puissance des Orlocks est tellement forte qu’au bout d’à peine deux heures, les hommes doivent se regrouper.
Ichao arrive enfin, mais malheureusement un peu tard.
Caché derrière un arbre et de centaines de carcasses, il fait signe à Eldar de venir le rejoindre, mais rien à faire car celui-ci a les yeux rivés sur ses ennemis.
Toldir dit très rapidement à Ichao : « Ichao, fais attention car une flèche de gobelin se dirige droit dans ton dos ! »
Ichao sortit à la vitesse de la lumière son épée pour protéger son dos de cette flèche acérée.
Grâce à l’extrême rapidité d’Ichao, l’épée bloque la flèche qui se brise peu après en mille morceaux. Ichao et ses fidèles amis sont soulagés, mais ne savent toujours pas comment accéder au socle se trouvant au centre de la pièce principale de la forteresse noire, où Ichao pourrait poser ses fragments, car des milliers de gobelins et d’Orlocks bloquent le passage et la porte de la forteresse noire.
Toldir se fraya un chemin au-milieu de ces horribles créatures pour dire à Eldar : « Ichao a réussi à retrouver les fragments, mais les poser sur le socle ? »
Eldar rassuré dit ensuite : « Tout n’est pas perdu !, cours vite dire à Ichao d’aller voir Ivisible qui lui donnera un pouvoir indispensable ! »
Ichao, après avoir reçu les instructions de Toldir, court ensuite à une folle allure voir cette femme nommée Ivisible.
Ichao lui explique le problème le problème et elle lui donne ensuite la fiole d’Aether et lui dit en expliquant : « Bois quelques gouttes de cette fiole et tu deviendras invisible durant une vingtaine de minutes. »Ichao la remercie gentiment et avale ensuite quelques gouttes d’Aether .La potion fonctionne a merveille car Ichao est soudainement devenu invisible .
Ichao se faufile donc inaperçu entre des milliers d’ennemis et entre dans la forteresse noire. Il voit en face de lui un socle ou est écrit : « Quiconque rassemble les deux fragments de puissances bénéficiera instantanément de l’aide des dragons est des magiciens . »Ichao pose ensuite les deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yannoss



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: La fortereese noire, suite et fin   Dim 16 Avr - 13:00

fragments sur le socle.
Soudain, Ichao observe les deux fragments fusionnés et voit apparaître une éclatante lumière s’élevant vers le ciel.
Ichao, aveuglé, décide de sortir de la forteresse. C’est à ce moment, sur l’horizon, que notre héros distingue une centaine de dragons et de magiciens.
Les ennemis sont bluffés.
En effet, les magiciens aveuglent avec leurs bâtons magique pendant que les dragons se précipitent sur leurs proies. Ces dernières se sentent terriblement dominées par leurs assaillants.
Les dragons piétinent, crament, lacèrent et avalent les derniers survivants.
Quelques heures à peine ont suffi à éliminer à tout jamais le mal.
Toutes les armées du bien acclament leur nouveau héros.
Sur son chemin de retour, Ichao voit courir vers lui une jolie demoiselle nommée Helena qui lui dit : « Oh ! Ichao, tu nous as sauvé la vie et pour te remercier, accepte mon amitié. »
Ichao accepte volontiers et sur le chemin du retour, raconte à sa nouvelle amie toutes les péripéties de son aventure.
Deux ans plus tard, Ichao est nommé roi, se marie en compagnie de Toldir et de ses amis, et a deux enfants.


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yannoss



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: avis personnel   Dim 16 Avr - 13:17

Pouvez vouv svp, me dire votre avis sur mon livre et les choses que je pourrais améliorer, car je ne suis pas un grand écrivain!!!

Merçi d'avance.

Yannoss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yannoss



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 08/04/2006

MessageSujet: Re: la fortereese noire. AUTEUR: YANNOSS   Jeu 2 Juin - 19:44

Je retombe 5 ans plus tard sur ce forum, la nostalgie revient et ça fais plaisir, si des personnes sont intéressées pour lire la petite histoire, ça me ferait plaisir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la fortereese noire. AUTEUR: YANNOSS   

Revenir en haut Aller en bas
 
la fortereese noire. AUTEUR: YANNOSS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Darkside, les Contes de la Nuit noire
» Mathilde (La tulipe noire)
» Liste des faux éditeurs à risque
» La femme noire et ses artifices....
» Recherche auteur pour livre éducatif pour enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manuscrits : l'Univers Fan-Fictions :: Créations personnelles (inventions)-
Sauter vers: