AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The Battle For Motridel(TBFM)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lord Dun

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 23
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: The Battle For Motridel(TBFM)   Dim 27 Mai - 11:59

Prologue


En l'an 482 de la 5 ème ère la guerre faisait rage depuis bientôt dix ans.Deux camp s'affrontait: les légions de l'empire de Motridel affrontait les grandes armees Krais menées par le roi nécromant Hieronimus Erondis.Pendant ces 10 années les empereurs se succédèrent jusqu'au jour le jeune Uriel Kintas devint le nouvel empereur.Depuis des années les combat avait lieu sans trop d'espoir mais avec le couronnement de Kintas un héro fut révélé:John Amenis.Il avait braver une armée de 100 Krais et une garnison de 50 hommes pour sauver l'empereur et lui permettre de devenir empereur.Aujourd'hui l'empereur a décidé de faire appel a lui pour une mission de plus haute importance:insérer la grande amulette de l'empire dans la pierre de Wakt.Mais une legion Krais se dresse entre le heros et la pierre...

Chapitre 1:L'entrevue



John Amenis entra dans la salle du conseil et se dirigea vers le conseiller d'Uriel Kintus et lui dit:
-Je suis John Amenis l'empereur m'a convoque.
-Bien suivez moi.
Le conseiller se dirigea vers un banc installe dans un mur puis il tira une collone.Le banc coulissa vers le bas et le mur a l'arriere du banc s'eleva suffisament pour laisser passer un homme.Le conseiller dit:
-Longeai ce couloir vous arriverait dans le bureau secret de l'empereur.
-Bien.
Il s'engagea dans le couloir et arriva dans le bureau.Là l'empereur l'attendait et lui dit:
-John Amenis vous voila mon ami!Approchez.
Le hero s'assit sur le siege devant le bureau de l'empereur.Uriel lui dit:
-Bien vous savez comme moi ce qui vous attend...Une legion entiere.
-Oui mais je ne pourrait surement pas passez.
-Je vais utilisais ma magie pour vous teleportez a environ 100 metre de votre objetif mais vous devrez affrontez encore 50 hommes.
-Cela ne sera pas dure mais je ne comprend pas que vous soyez encore inquiet.
-Eh bien le probleme c'est que vous devrez affrontez un demon Krais.
-Un demon Krais?
-Oui.Le seul moyen que vous avez de l'attaquez de front mais c'est aussi le mellieure moyen de vous faire tuer.
-Je risquerai ma vie pour l'empire mon seigneur.
-Bien maintenant venez et placez vous au centre de ce cercle
John s'executa et Uriel Kintas lanca un sort et le hero disparut...

Chapitre 2:La pierre de Wakt


Le hero apparut soudain devant un groupe ed vingt Krais.L'un des deux cria:
-He!Regardez ca un intru.
Les Krais deguenerent les armes et s'attaquerent au jeune humain qui riposta vaillemment.Soudain un bruit strident retentit.Les Krais restants s'enfuir quand soudain une silhouette noire sortit du sol .Peu a peu de la fumee entoura cette ombre puis brutallement la silhouette s'embrasa.John Amenis cria a ce demon:
-Du feu mon courage naquit!Ce meme feu vous detruira!Vous retournerez dans le neant creature des tenebres!
Puis il sortit son epee qui s'embrasa.Il attaqua le demon qui se defendit avec audace.John reussit a le pousse au bord du gouffre par lequel il etait sortit.La creature titanesque perdit soudainnement l'equilibre et tomba.Mais avant de mourrir il emmena John dans les abbisses avec lui.Alors que toute espoir semblair perdut un ange apparut et s'empara du jeune humain et le deposa au bord.Il lui dit:
-Allez jeune humain.L'avenir de l'humanite entre vos mains, ce n'est pas le moment de faillir.
Puis l'ange disparut.Soudainement cinq grand Krais sortirent de leur cachette et s'attaquerennt au hero.Il vaincu rapidement les 4 premiers mais le cinquieme etait plus fort que lui.Soudain une lumiere aveglante jaillit derriere lui et oublit le Krais qu'il put transparcer de sa lame.Il se dirigea alors vers la pierre de Wakt et insera la grande amullette imperiale.Soudain une grande porte magique apparut et une armee d'ange en sortit.L'un d'eux s'avanca et dit au vaillant hero:
-Que desirez l'empire des hommes.
-Jadis nous avons sauve votre royaumme des demons aujourd'hui c'est nous qui avons besoin de vous.Aidez nous a vaincre les armees demoniaques Krais de Hieronimus Erondis.
-Nous vous aidrons mais ce Erondis est un humain non?
-Oui mais il a trahi la race des hommes.
-Bien maintenant que devons nous faire?
-L'empereur attend de l'autre cote de la legion Krais que je fasse un signal.Quand je l'aurai donner nous devrons nous occuper de cette legion...

Chapitre 3:La bataille des champs de Ruma


John amenis sortit une pierre magique lumineuse et la posa sur un baton qu'il avait sorti et l'agita en l'air.Soudain un cor retentit et des centaines de soldats apparurent aux loin.Le jeune Homme dit au chef des anges:
-Maintenant allons y...
Il regarda un court instant ce qui l'attendait et se mit a courir en murmurant:
-Pour Motridel,pour l'empire.
Puis les centaines d'anges presant se dirigerent a tout allure sur les legions Krais.Le combat s'engagea avec fureur.Les milliers de Krais present se battait vaillemment pour defendre leur position mais malgre leur superiorite numerique se faisait exterminer par les armees imperiales.Alors que la victoire des forces imperiales sembait certaines le necroman Erondis sortit des tenebres et se lanca dans la bataille.La victoire etait desorme incertaines pour les deux camps jusqu'a ce que le champion de Motridel(John Amenis)utilise la magie pour invoquer l'archange,maitre des anges.Malheuresement cette invocation l'extuana en partie et il fut blesse gravement par un Krais.Grace a l'archange la bataille fut rapidement gagner mais une partie des forces Krais ainsi que Lord Erondis reussit a s'enfuir.L'empereur se dirigea vers le roi des anges et lui dit:
-Où est John Amenis je doit le feliciter.
-Il est dans un etat grave
-L'archange n'est ce pas?
-Oui.
-Ou ce trouve t'il
-Mes hommes s'occupent de lui,il est pres de la pierre de Wakt.

Chapitre 4:Le retour a la cite imperial


L'empereur se dirigea vers la pierre de Wakt et trouva le hero allonge en train de se faire soigner par les anges.Il dit a l'un d'eux:
-Comment va t'il?
-Plutot mal.Declara l'ange d'une voix grave.
-Comment a t-il etre si salement amoche?Demanda Uriel Kintas
-Il a ete blesse par l'une des rares lames spectral des Krais.Dit l'ange
-Mais alors il va devenir comme eux...Un spectre...C'est horrible...S'exclama Kintas
-Il deviendra peut etre un Ange si les dieux jugent qu'il a fait assez de bien dans votre monde.Repliqua l'ange
-Moi,je sais qu'il merite d'etre un ange.Mais nous avons besoin de lui ici.Pouvons nous le soignez ici?Interogea l'empereur
-Ici non car nous n'avons pas ce qu'il faut mais dans votre capital il y a ce qu'il faut.
-Alors partons maintenant!
Il dit au soldat Humain qui etait avec lui:
-Prevenez le commandant que nous partons.Qu'il reste ici avec 3 quarts des effectifs de notre armee.
-A vos ordres!Repondit le soldat qui partit et se dirigea vers le comandant.
Les anges installerent John Amenis sur une charette pendant que les soldats imperial montait a cheval.L'empereur dit au chef des anges:
-Avez vous des chevaux?
-Oui les chevaux d'Eden
-Alors en selle.
Le chef des anges emit un son melodieux et des milliers d'animal du paradies sortirent de la porte magique.
Une fois que les anges furent tous installes sur la selle de leur chevaux le groupe se mit en route.
Ils arriverent bientot a la cite imperiale ou des hommes emenerent John Amenis au grand Hopital de la cite...

Chapitre 5:Retour a la vie


La mort voila ce qui attendait inevitablement notre hero.Malgre l'intervention des anges et des humains rien ne pouvait en apparence le sauvait...

L'empereur entra dans la salle d'operation et demanda au chirurgien:
-Alors?
-Venez avec moi dans l'antichambre.
Le chirurgien et l'empereur se rendirent dans l'antichambre quand soudain une pierre apparu au dessus du hero.Soudain l'empereur comprit
-L'elu...
La pierre rentra dans le corps de John Amenis qui soudain rouvrit les yeux
-Que se passe t-il?Demanda le chirurgien
-Voila l'elu.Il y a longtemps un prophete a predis l'arrive futur d'un hero qui libererait le monde du chaos cree par les les legions Demoniaques.Il seait reveler le jour ou il serait au bord de la mort.Aujourd'hui je peux le dire la prophetie se realise sous nos yeux.
-Mais comment a t il ete choisis.
-Il fut choisis le premier ou jour ou notre monde apparu.C'est un etre divain,un dieux.Vous vous rendez compte nous cautoyons un dieu...le reve de toute imperiale.
Soudain le divin se leva et se dirigea vers la petite salle pusi il entra.
-Que...Que c'est il passe,ou suis je?
-Vous avez ete blesse,nous vous avons ammene ici.
-Je vous remercie
-C'est moi qui doit vous remercier mon dieu.
-Mon dieu?
-Oui vous etes un dieu mortel.Mais si vous accomplissez la prophetie vous deviendrai immortel
-Que...Comment...est ce possible?
-Vous avez ete choisi c'est tout.Maintenant je suis desole mais nous devons nous rendre a Ligfort nos ennemies assiegent la ville.

Chapitre 6:Ligfort


Apres avoir retrouve la vie notre hero accompagne de l'empereur et des legion imperiales se rendent à Ligfort,deuxieme ville de l'empire,pour reduirent a neant les armees qui assiegent la ville...

Soudain l'empereur leva son bras et toute l'armee stopa.Ils venaient d'arriver devant Ligfort,la ville majestueuse,et ses assaillants.L'empereur demanda au hero:
-Pourquoi,selon vous,en veulent il a cette ville?Pour nous affaiblir?
-Je ne suis pas sur mais mon instin me dit que notre avenir depend de cette ville.
-Alors si notre avenir en depend...Cavalier de l'empire formez la ligne!Commandant faites sonnez le cor!En avant cavalier en avant vers la victoire!Pour nos familles!Pour notre liberte!Mort a nos ennemies!A mort!
-A mort!Reprirent tous les cavaliers
-Chargez!Ordonna l'empereur
Les Cavalier s'elencerent en direction de l'enemie et baisserent leur lances.Les Krais,surpris par cette assaut soudain,tenterent de se proteger mais en vain.Malheuresement pour les imperiaux un petite partie des lignes Krais avait survecu et avait eu le temps de formez la ligne.John Amenis ordonna:
-Archer!Feu a volonte!
Puis il leva les mains vers le ciel et l'armee des anges apparut et fonca sur l'enemie.Le jeune dieu se transforma soudain en Archange et attaqua l'adversaire.
-Cavalier chargez!Au nom de notre dieu!
Les cavaliers s'elancerent de nouveau et peu a peu l'armee Krais fut decime.Soudain,alors que tout les krais avait ete decime,un Demon d'Elendis sortit du sol et se dirigea vers le dieu.Alors que l'etre demoniaque allait frappait l'archange,l'empereur s'interposa et recu le coup d'epee a la place du hero et transperca de son epee le demon et le tua.Puis il s'ecroula a terre et John Amenis s'agenouilla pres de lui et parla en elfique puis il dit en language connu:
-Tu fus un empereur sur terre,tu seras le roi des anges dans le mondes anges,le paradis.Je te fais don de cette faveur ultime.
-Merci...Je vous aurai servie...mon dieu...Adieu...j'ai fait ce que j'avais a faire...maintenant c'est a vous de diriger l'empire...*tousse*...et d'acomplir la prophetie...
-Repose en paix...mon frere.
Les yeux de l'empereur se refermerent a jamais et les soldats s'agenouillerent devant leur defin empereur et se mirent a prier.La population rejoignit les soldats puis s'agenoullierent a leur tour...

Chapitre 7:Le conseil impérial


Quelques heures plus tard au palais de Ligfort.Les personnages les plus importants de l'Empire sont réunis dans une session extraordinaire du Conseil Impérial.

Le jeune dieux entra dans la salle et décara:
-Généraux,conseillers et mages je souhaite vous entretenir d'une affaire de la plus haute importance!Depuis des années l'Empereur garder un secret.Ce secret nous aurai permis de gagner la guerre mais maintenant il est mort et avec lui son secret.Si quelqu'un a une idee sur ce que pouvait etre ce secret qu'il s'exprime.
Un mage richement habillé ce leva.
-Mon seigneur depuis des siécles en tant qu'Archimage je garde se secret avec tout les Empereurs.Et aujourd'hui ce secret doit etre utilise.Sur nos terres se trouvent quatre pierre ancestral dont la pierre de Wakt.Dans chacune de ces pierres doit etre incere une amulette.A chaque amullete incere une nouvelle armée viendra nous renforcer:L'armée des anges qui est deja sur nos terres,l'armée des Fillor de petits être agile et rusée,l'armée des elfes et l'armée des nains.Cependant nous possedons que 2 amulettes et une est deja place.La deuxieme amulette se trouve ici même a Ligfort.La troisième amullette se trouve dans une foret elfe et la derniere se trouve dans la cite Krais de Gintarouk.
-Bien alors nous devrons combattre.Généraux préparez vos hommes.Nous nous occuperons de la ville Krais en dernier pour vous donnez du temp pour vous preparez.Commandant Felt vos troupes de forêt son emmes pretes?
-Oui Empereur.
-Parfait.Archimage Ou se trouve la pierre ancestral lie a l'amulette de Ligfort?
-Dans cette salle meme.Vous voyez la statue de notre défin empereur?Il y a un emplacement desus.Bien alors alons y.
Le nouvel Empereur sortit et prit l'amulette et la placa sur la statue de Uriel Kintas.Une explosion magique se fit entendre.John sortit et apercu un portail d'ou sortait des milliers de nain...


Chapitre 8:La forteresse du Nécroman


Pendant que se déroulait le conseil à Ligfort Hieronimus Erondis était installé debout face au terre qui bordait l'imposante et invincible cité d'AzzGhalor...
Soudain une ombre térifiante arriva derriere Erondis.Ce dernier dit:
-Alors avez vous trouvez l'amulette qui se trouve chez nos alliés de Gintarouk,Sten?
-Oui mon seigneur mais...
-Mais quoi?
-Elle reste scélé et a chaque tentative j'ai perdu des hommes et je ne peux cont...
-Si vous allez continuer Sten ou vous mourerez!Emmenez des orques,ces patétiques créatures ne me servent plus a rien.Et à Gintarouk faites quérir les mages de l'ombre. Avez autre chose a me signaler avant de partir.
-Oui...oui mon seigneur nos hommes ont repéré un sanctuaire elfique dans les forêts Libana c'est surement la que se trouve l'autre amulette...
-Alors envoyez y des hommes de suite et ne lésinez pas sur le nombre d'homme envoyez deux détachements d'élite s'il le faut.
-Je ferai selon vos désirs,mon..."seigneur"
L'archimage nécroman agacé par al dernière parole de Sten dit:
-Et n'oubliez pas Sten vous ne retrouverez votre corps et vos pouvoirs magique que lorsque vous aurez accompli cette mission.
Erondis riat alors d'un rire sombre et moqueur.On aurait pu l'entendre a cent lieu a la ronde.L'ombre partit alors avec des yeux rouges vif qui aurait pu effrayer même le plus aggueri des guerrier mais Erondis lui ne trembla pas une seconde. Quand Sten fut partit l'empereur retourna son regard vers son armée au pied de la cité. Il pensa en son fort intérieur:
"Pour vu que cette imbécile réussise car si ce dieu mortel parvient a réunir les quatres amulettes et a les places il obtiendra un pouvoir encore plus grand et il en sera fini non pas de moi mais de mon Empire.Je dois réussir cette mission mon Maître aurait alors une emprise totale sur Motridel..."



A suivre...



Dernière édition par le Dim 27 Mai - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Dun

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 23
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: The Battle For Motridel(TBFM)   Dim 27 Mai - 12:00

Chapitre 9:La forêt Elfique


Après de longue heures de voyage les rodeurs étaient rentrés dans la forêt elfique.

Après plusiseurs heures de marche les rodeurs s'arrêtèrent.John Amenis venait de leur faire un signe de la mains qui leur intimait l'ordre de s'arrêter.Il venait en effet de voir quelque chose d'impassable.En effet des elfes portant des robes ou était cousue l'emblème du grand conseil des nécromants tentaient de décéler la pierre et de la sortir de l'onde magique qui la protégeait.Ils avaient l'air ensorcelé comme controlé par une puissance étrange et invincible,en effet leur yeux étaient violet contrairement aux elfes normaux.A leur coté il y avait un grand spectre aux yeux rouges.Ce spectre c'était celui qu'avait rencontré Lord Erondis:Sten.Des krais délites les entouraient,leur capitaine était particulièrement imprésionnant.Son armure était doré et luisante.Soudain l'amulette se décéla dans un horrible bruit de tonnere.Une lumière blanche éclatante envahit alors la forêt.La lumière se concentra alors en plusieurs rayons.Les rayons se déplacèrent partout dans la forêt fouyant le moindre recoin.Ils sembaient comme chercher un moyen de se protéger,un sauveur.Les rayons passèrent alors sur les rodeurs ils trésaillir en sentant les rayons pénétraient a l'intérieur de leur corps et fouillait leur corps.Soudainement les rayons se concentrèrent sur le coeur du jeune dieu.La pierre échapa des mains du spectre et suivant le chemin tracer par les rayons de lumière.La peaux du jeune dieu s'ouvrit laissant apparaître son coeur,des éclairs jaillirent alors de ce dernier et raprochèrent l'amulette du corps.L'amulette ne ressemblait plus à ce qu'elle était.Elle était devenue une pierre blanche.Puis la pierre se joignit au coeur.Les yeux des elfes étaient redevenu vert.Ils s'ageunouillièrent.Sten cira:

-Ne restez pas la bande de lache tuez les!Soldats a l'assaaauuu...

Il fut interompu par un flèche qui détruisit son coeur noire.Les soldats Krais furent vite exterminés par les rodeurs bien entrainés...


Chapitre 10:Le Sanctuaire


Les elfes restaient ageunouillié devant les rodeurs et John.Il sembalit avoir peur.Soudain l'un d'eux pris son courage a deux mains et se leva.Il dit:
-Soyez le bienvenue vous l'élu et vos compagnons.
-L'élu?Demanda le dieu mortel
-C'est le nom que vous donne la profécie.
-Une profécie?
-Cette profécie: « Un jour,notre race sera au bord du précipices a cause de son avidité.Elle sacrifiera les biens les plus chères au mal.Mais un héro viendra et la grande amulette chosira son porteur.Elle se liera au coeur de l'élu.Alors notre race verra ses erreurs et se rachétera en combatant. »
-Je serais sonc l'élu?
-Oui,répondit une autre voie qui avait l'air plus vielle,vous êtes l'élu,venez j'ai a vous parler.Venez seul.Vous ne risquez rien,dans le sanctuaire la grande amulette dirige tout.
Le héro suivi le vielle homme se demandant qui il pouvait bien être.Ils arrivèrent soudain devant un immense batiment fait d'or blanc,le bien le plus précieux de Motridel.Ils entrèrent dans la salle principale.La pièce était vide quand soudain des eclairs blanc firent apparaître une carte du monde,deux sièges et un étrange livre flottant dans les airs.Le vielle homme dit:
-Je sais ce que vous pensez jeune dieu:Ou sommes nous?Nous sommes dans le sanctuaire des dieux la ou eu lieu la plus grande tragédie de notre temps la ou Jaden saler,le mage déchu vola le pouvoir des dieux et devint immortel.Quand ceci arriva vous furent crée et à la seconde même vous vous retrouvèrent dans un petit village ou tout le monde croyez vous connaître mais ce n'était que l'illusions qu'avait créé les dieux.Vous n'avez jamais eu ni mère ni père.Vos seuls créateur sont les dieux de la forêt et de la mer.Ils modifièrent deux amulettes et en firent l'arme de leur rébéllions.Ils savaient que vous trouveriez les deux premières pierres et que vous iriez chercher les autres.Seulement ces deux pierres n'ouvrent pas des portes mais vous donne vos pouvoir.Quand la dernière pierre sera en votre possesion vous aurait vos pouvoirs de dieux.Mais vous ne serez immortel que quand vous aurez vaincu Lord Erondis.
-Vous voulez dire que je suis né pour sauver les dieux?
-Et l'Empire des hommes.Oui cela est vrai vous avez était créé pour cela.Si vous faissaissez c'est l'humanité qui périra.Allez maintenant retournez voir vos amis rodeurs et rentrez à la cité impériale,vous devez menez l'armée impériale au mur de Gintaruk et prendre la pierre.Alors le passage vers la capitale Krais vous sera ouvert.
Le vielle homme disparut alors dans un nuage de fumée.L'élu sortit alors et rejoignit les soldas.Ils se mirent alors en marche vers la cité impariale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Dun

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 23
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: The Battle For Motridel(TBFM)   Dim 23 Sep - 22:38

Chapitre 11: La Bataille de Gintarouk

Les troupes de l’empire marchaient vers la cité impériale depuis plusieurs jours quand soudain dans le lointain la forme de la grande tour du palais impérial apparu. Puis les remparts commencèrent à devenir visibles. Le soleil brillait et les murs fait des pierres des montagnes du Ragalag formant les remparts brillaient et éblouissaient les rodeurs et les elfes. Pendant ce temps les légions de l’empire se réunissaient aux portes de la ville. L’élu rejoignit rapidement l’armée impériale. La guerre allait bientôt atteindre son apogée et il fallait motiver les troupes. Le héro fit galoper son cheval vers une colline puis il déclara d’un ton fort :

-Soldat de l’empire ! Aujourd’hui nous sommes presque sauvés du fléau qui nous rongeait ! Maintenant nous devons mettre un terme à la guerre ! Pour cela nous allons frapper fort en attaquant l’un de leurs principaux bastions ! Oui mes amis nous allons attaquer Gintarouk ! Et je suis certains que grâce a votre courage et votre force nous la prendrons ! Nous avons prouvé que des hommes peuvent changer le destin qui leur était assigné, alors sachez mes amis que nous allons continuer notre quête et nous bouterons les Krais hors de notre empire ! Nos actions résonneront pendant des millénaires et détacheront sur nos descendant alors agissez en héros ! En avant soldat de Motridel et gloire à l’empire !

Le dieu venait de mettre du baume au cœur des soldats de l’empire et dans un élan ils acclamèrent leur empereur. Ce dernier leva son épée faite d’argent qui brilla au soleil. Puis il se tourna vers l’Ouest ou l’attendait son destin et celui de la race Humaine la ou allait se jouer le futur de Motridel.

Chevauchant a toute allure vers Gintarouk, anéantissant tout Krais la légion arriva bientôt devant les imposants murs de Gintarouk jadis appelé Edorïa et ayant servi de capitale dans les premiers jours de l’empire. Derrière ses murs s’étendent les grandes montagnes de Ragalag et le seul accès possible vers AzzGhalor. Les murs de la cité qui autrefois aurait brillaient au moindre rayon du soleil s’était assombri à cause des nombreuses guerres qui avaient ravagés le pays. On pouvait apercevoir l’une des puissantes légions Krais sur les remparts. Devant la ville plus rien ne poussait depuis l’incendie qui avait ravagé la cité lors de la prise du fort par Erondis et ses serviteurs. L’empereur fit un signe à l’un de ses officiers qui portait une magnifique armure doré. Celui-ci descendit de cheval et ordonna aux ingénieurs de l’armée de déployer les machines de sièges tandis qu’une autre partie des troupes établissait des défenses de fortunes pour repousser toute éventuelle attaque suicide de la par de l’adversaire tant redouté. En quelque dizaine de minutes une longue de machine de siège et de pieux s’étaient établis. Les fantassins puis les archers se mirent en position. Alors, John sortit son cor et souffla deux fois. Les archers se préparèrent à tirer sur la cavalerie Krais qui venait par ailleurs de sortir de l’enceinte de la ville. Au signe de l’empereur les archers tirèrent sur les cavaliers. Les flèches volèrent et vinrent se placer un peu partout sur le champ de bataille. La majorité, cependant, se planta dans le corps des cavaliers Krais. Puis le héro cria :

Feu !

Les machines de sièges envoyèrent leur contenue sur les murs de la ville. Au même moment les fantassins se mirent en marche formant la tortue ils avançaient et défiaient les défenseurs de Gintarouk. Les flèches et autres projectiles envoyé par les Krais ricochaient sur les résistants boucliers de la légion impériale. Quand ils arrivèrent au niveau des portes les soldats se mirent à crier : « Gloire a l’empire ! Gloire a l’empire ! » A ce moment les boucliers d’une des colonnes s’écartèrent et un bélier apparut. Puis les soldats commencèrent à frapper la porte de la ville. Les Krais eux tentaient tant bien que mal de stopper l’action de la machine de guerre mais sans effet en effet le bouclier était recouvert d’une couche de fer. Soudain la porte céda. Les soldats lâchèrent le bélier et rejoignirent la première colonne de la légion qui s’engouffra dans la brèche. Les troupes avançaient mais lentement en effet ils ne pouvaient entrer que par un point et il était plus facile pour leurs adversaires de les bloquer.

Concentrer les tirs sur ce mur la et sur celui ! Ordonna le général tout en désignant deux points a ses officiers.

Les murailles malgré leur usure étaient encore résistante et il ne fut point aisée de les détruire cependant a force d’effort elles cédèrent et les deux autres colonnes se lancèrent a l’assaut. La progression se fit plus rapide. Soudain l’empereur se mit en selle puis galopa vers la porte principale ou les soldats rencontraient des difficultés. Il y allât seul et a découvert pour les archers Krais. Les flèches sifflaient autour de lui. L’une d’elle vint se figer sur son épaule gauche. Il la retira fermement tout en continuant sa course folle. Quand il arriva aux restes de la porte il dégaina son épée et se bâtit vaillamment contre les soldats Krais grâce à son aide les troupes de l’empire purent pénétraient dans la ville. Le reste des défenseurs de la ville fut vite exterminés ne pouvant se réfugier de manière durable ils s’enfuirent vers AzzGhalor. Le jeune dieu prit possession de la dernière pierre divines. Celle ci rejoignit la main du héros et disparut dans celle ci. La bataille de Gintarouk venait de s’achever et celle pour Motridel entrer dans son dernier acte…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lord Dun

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 23
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: The Battle For Motridel(TBFM)   Mer 12 Déc - 23:39

Chapitre Final


On dit parfois que face au mal rien ne peut résister. C’est souvent vrai sauf quand un être vertueux se dresse contre le destin et je détermine à jamais le sort de tout un peuple. Aujourd’hui l’Empire a remporté une nouvelle victoire mais la guerre n’en est pas fini pour au temps. Les Krais et leur maître ainsi que les légions impériales vont s’affronter pour une dernière fois, dans une lutte finale aux conséquences infinies. Une bataille ou le destin de l’humanité sera changé à jamais. Si les Krais gagnent alors c’en est fini du rêve de liberté des hommes. Mais si le jeune Amenis réussit à vaincre Erondis, alors l’humanité vivra des heures de gloire…

Cela faisait déjà plusieurs jours que la bataille était terminé mais pourtant les ruines de la ville étaient encore fumantes. Les soldats furent réunis pour un écouter un nouveau discours de leur empereur. Peut être serait-ce le dernier discours du demi-dieu ou peut être serait-ce le dernier discours qu’ils entendraient :

-Soldats du grand empire de Motridel, encore une fois nous avons triomphé de nos ennemis mais la guerre n’est pas encore terminée. Nous allons vivre la plus grande bataille de notre temps, celle qui déterminera la suite de notre vie. Soldats ! Je sais qu’en vous la peur règne, la même peur qui pourrait me prendre si je craignais les Krais ! Mais je ne les crains point car je suis convaincu que nous allons triompher de ces créatures répugnantes! Pensez à vos femmes, à vos enfants et à vos parents ! Pensez à tous ceux qui ont donné leur vie sans hésiter un instant ! Honorez leur mémoire ! Honorez notre peuple ! Faisons que l’Humanité puisse enfin vivre en paix ! Soldats ! Aujourd’hui nous combattrons ! Aujourd’hui nous vaincrons ! Aujourd’hui nous libérerons notre race de ce fardeau. Les nains et les elfes eux même se sont unis et nous ont rejoints ! Si deux peuplades ennemies de toujours s’allient c’est qu’elles voient qu’il le faut pour le bien de leur descendant ! Alors aujourd’hui soldats, mes frères, je vous ordonne de vous unir à eux et de combattre ces vils créatures venus des abimes ! Pour la gloire de Motridel !

Une clameur retentit soudain : « Nous combattrons !» Puis les soldats formèrent leur bataillon et furent rejoint par les elfes et les nains. Ces derniers portaient de magnifiques armures étincelantes faites de divers métaux rares. Bien vite l’armée des anges rejoint le cortège militaire. Les légions se mirent en marche vers le but final : AzzGhalor. ..

Après une journée entière de marche, les soldats arrivèrent en vue d’AzzGhalor. Des flammes s’élevaient de certains bâtiments à l’intérieur de la ville. L’un d’eux était particulièrement impressionnant. Ce bâtiment c’était la grande tour du pouvoir, comme ce plaisait à l’appeler Erondis. Les murs de la ville étaient étincelants. On pouvait ressentir l’influence humaine dans l’architecture de la ville. La majorité des bâtiments était fait de fer mais la tour du pouvoir elle était intégralement recouverte d’argent, d’or et de platine, trois métaux particulièrement rares et résistants. Des milliers de Krais s’afféraient dans les plaines entourant la ville. Certains installaient des pièges tandis que d’autres se préparaient à la défense de leur cité. Le combat serait rude et ce que l’on soit Krais ou Impérial. L’Empereur ordonna :

Soldat de l’empire ! En position !

Les troupes formèrent de larges colonnes qui s’étendirent le long de la plaine. Puis les armes de sièges furent déployées. Le commandeur des légions ordonna à l’un des bataillons de se cacher dans la forêt alentour. Bientôt des pieux furent plantés dans le sol pour permettre aux troupes impériales de se replier si nécessaire. Rien ni personne ne bougea pendant plus de deux heures quand soudain des cris retentirent au loin.

-La bataille commence, dit l’Empereur.
-Nous sommes en position mon seigneur. Quels sont vos ordres votre altesse ? Demanda un officier
-Que les archers se préparent dès que les Krais seront à portés !
-Bien sire, répondit l’homme.

Puis il se tournant vers les archers impériaux :

-Archers ! Préparez vous à faire feux !

Les archers se mirent en position quand au loin ils purent enfin apercevoir les soldats Krais. L’officier ordonna alors :

Archers enflammez ! Tirez !

Les soldats décochèrent leurs flèches qui se figèrent dans le corps de centaines de Krais. Cependant il restait encore une bonne partie de l’armée. L’empereur ordonna alors :

Première ligne !

Les fantassins impériaux levèrent leurs larges boucliers et se mirent en marche. Le contact entre les humains et les immondes êtres qu’étaient les Krais fut retentissant et sanglant. Les Krais malgré leur faible puissance étaient bien trop nombreux et les soldats de l’Empire furent décimés. Les êtres des enfers reprirent leur courses effréné et atteignirent les impériaux qui prient de paniques se replièrent. L’Empereur voyant la défaite proche ordonna :

Tenez vos Positions ! Tenez vos positions !

Voyant que ses paroles n’avaient aucun effet il dit aux gardes prétoriens :

Soldat en celle ! Nous devons redonner courage à nos hommes. Pour notre liberté !

Puis l’Empereur et ses gardes s’élancèrent à toute allure sur les Krais. Le combat s’engagea avec fracas. Malgré leur nombre les Krais tombaient un à un devant les coups d’épées du demi-dieu mais cela ne serait qu’éphémère et cela l’Empereur le savait. Mais il savait aussi que ses troupes ne l’abandonneraient pas et reprendraient confiance. Et il avait raison car voyant leur Empereur en danger les soldats retournèrent au combat et se lancèrent avec ardeur sur les Krais. Ces derniers surpris par la soudaineté de cette contre-attaque tombèrent un à un. Soudain une flèche enflammée vola dans le ciel. L’heure était venue :

Soldat reprenez vos positions ! Que l’artillerie face feu ! Cavaliers en selle, archers préparez vous à envoyer une nouvelle volé ! Que les lignes se préparent à avancer !

Les troupes impériales s’exécutèrent. Quand un nouvel ordre fut donné :

Soldats en avant pour la gloire de l’Empire ! En formation Tortue ! Cavalier protégez les flancs !

Les larges colonnes commencèrent à avancer. Les flèches sifflaient de tous cotés tandis que d’énormes blocs de pierre passaient tout prêt des têtes des soldats et allaient s’écraser sur les puissants et magnifiques murs de la Citadelle Démoniaque. Soudain l’un des pans de mur céda sous le choc causé par l’une des pierres envoyé par les puissantes et imposantes machines de guerre de l’Empire de Motridel. Les soldats s’y engouffrèrent accompagné d’Amenis. Le combat était rude, les soldats était fort mais trop peu nombreux face aux flots constants qui arrivaient du bastion et des diverses garnisons de la ville.

-On ne pourra pas…. Tenir très longtemps….. Votre altesse ! Il faut se re….plier ! Hurla le capitaine la garde prétorienne.
-Jamais ! Continuez le combat !
-Il nous faudrait un miracle pour réussir !
-Il viendra… il est déjà en marche ! Tenez bon soldats ! répondit l’Empereur d’une voie ferme tout en assénant un cou à l’un des Krais.

L’impensable se produisit alors : des dizaines de sonneries de cor retentirent dans les plaines dans le lointain. Le bruit qu’émettaient ces cors était reconnaissable entre tous, en effet ils avaient étaient fabriqués par les dieux et offert aux chefs des hommes de Motridel, des Elfes, des Nains, et des hommes des terres de Yeigarath ainsi qu’aux Archanges. Le miracle venait d’avoir lieu. Les alliés de Yeigarath étaient venus accompagnés des anges. Les soldats de Yeigarath rejoignirent les soldats impériaux au pas de courses tandis que les machines de guerres firent tomber un second pan de mur ou s’engouffrèrent les hommes. Pendant ce temps dans les plaines, des démons avaient surgis du néant et combattaient les Anges. A leur tête l’Archange combattait avec courage. Le combat était parfaitement égale et aucun d’eux ne se démarquaient. Il fallait donc que l’Empereur atteigne aux plus vite la grande tour avant qu’Erondis n’invoque son arme suprême, le fléau des êtres avec laquelle il avait déjà exterminé les gobelins. Bientôt la grande porte céda sous les cous du bélier. Le reste des troupes s’engouffra et les Krais se replièrent doucement et en bonne ordre vers le bastion, le dernier rempart entre la grande tour et le demi dieu. Les murs du bastion étaient en bois car jusque la personne n’avait réussi à entrer dans la citadelle et car les Krais étaient persuadés de leur toute puissance et s’était en hâte qu’on avait érigé ce mur après avoir appris la chute de la cité de Gintarouk. Bientôt les soldats arrivèrent devant les palissades ennemies. Les rares archers qui avaient accompagnés les colonnes enflammèrent leur flèche et se préparèrent à tirer, cependant ils furent achevés par des soldats d’élites Krais. Soudain des centaines de cavaliers entrèrent au grand galop dans la ville. Certains d’entre eux portaient des arcs tandis qu’un groupe de quatre cavaliers portait un bélier. Ils s’attaquèrent à l’entrée de la palissade qui commença à céder. Malheureusement des Krais abattirent les cavaliers et commencèrent à renforcer la porte. Le héros s’élança alors à toute allure puis lança une corde sur l’un des pans de mur et l’escalada. Puis il sauta sur les Krais. Il était désormais seul. Des dizaines et des dizaines de Krais affluèrent en courant vers lui. Il les abattait un à un. Il fallait qu’il tienne en attendant que ses soldats est put rentrer. Soudain un violent craquement retentit et la porte s’effondra, écrasant sur son passage quelque Krais. Les soldats entrèrent aux pas de course dans la forteresse et vinrent épauler leur seigneur. Un grand cri retentit dans le lointain :

Rendez vous John Amenis, Empereur des hommes ! Il en est finit de vous !

Soudain l’Empereur se sentit soulevé et se retrouva sur le toit de la grande Tour du Nécromant… Au sol c’était la panique quand soudain l’un des généraux ordonna :

Suivez-moi ! Nous allons aider notre Empereur ! Pour la victoire de l’Empire de Motridel !

Les soldats s’élancèrent, enfoncèrent la porte et empruntèrent les escaliers de la grande Tour tuant tout les Krais qui se dirigeaient vers le sommet pour aider leur chef… Le combat venait tout juste de s’engager sur le toit. Des boules de feux et de glaces fendaient les airs et l’Empereur les esquiva avec agilité. L’une d’elle lui effleura cependant l’épaule. Le nécromant semblait invincible, il portait sur lui une armure étincelante faite de Mithril et une imposante épée. Soudain l’Archimage dégaina son épée et se lança à l’attaque. Ils portaient des cous rapides et puissants. Le héro survivait difficilement. Soudain l’un des cous portés par Erondis le toucha en plein cœur. Il s’effondra à genoux. Soudain il vit une grande étendue blanche. Un être s’avança vers lui portant à la main un étrange sceptre. Il lui en transperça le cœur. Il se sentit alors beaucoup plus fort, invincible en réalité, son esprit fut imprégné d’un savoir infini, il savait ce qui se passerait. Soudain il se réveilla devant Erondis celui-ci allait lui asséner le cou fatal. Il l’esquiva de justesse, se releva puis frappa son adversaire d’un violent cou de pied au ventre qui le fit tomber au sol. John reprit son épée la leva puis frappa Erondis. Soudain le corps du nécromancien s’enflamma puis disparut ainsi que ses cendres. Erondis était parti mais pas vaincu. Mais qui voudrait croire l’Empereur ? A ce moment une chose incroyable se produisit : le corps de Sten, le spectre que l’Empereur avait jadis vaincu, apparut sous sa forme humaine. Sur son corps on pouvait lire en lettre de sang : Ceci n’est que le début…. Soudain dans la plaine les démons s’enflammèrent à leur tour puis disparurent à jamais tandis que les Krais retourner de la où ils étaient venue : le néant. Le commandeur des légions voyant le sang sur le sol demanda :

- Allez-vous bien votre altesse ?
-Oui, je vais bien mais il est temps pour moi de partir veiller sur vous depuis le ciel. Mon successeur est la. Répondit dit il en désignant un jeune homme qui venait d’apparaitre.

Quel ne fut pas la stupeur des soldats en apercevant leur ancien Empereur de nouveau en vie. Ils s’aperçurent soudain que John Amenis, maintenant devenue immortel venait de disparaitre et qu’une stèle se trouvait maintenant à sa place…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Battle For Motridel(TBFM)   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Battle For Motridel(TBFM)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La V8 de battle
» La Battle N'aura Pas Lieu (Nouveau RDV insolite de recrutement)
» Battle beyond the stars
» Battle on Hoth Diorama
» Battle chronicler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manuscrits : l'Univers Fan-Fictions :: Créations personnelles (inventions)-
Sauter vers: