AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les changelins (Supernatural)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ackleslady
Plume
Plume
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 33
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Les changelins (Supernatural)   Mer 20 Fév - 15:25

Alors donc voici la toute première ficction que j'ai écris. Basé sur les personnages de la série Supernatural. Comme son nom l'indique c'est une série qui parle de surnaturel. Donc la base de Supernatural repose sur une famille ( à la base c'est ça) dont la mère meure mystérieusement alors que le plus jeune des frères n'a que 6 mois. Leur père depuis ce moment cherche la vérité sur ce qui s'est passé. Il entraine ses deux fils à combattrent les forces du mal avec lui. 20 ans plus tard, leur père disaprait et le plus agé, Dean, va chercher son frère, Sam à Stanford, pour qu'il l'aide à le retrouver. Pendant qu'il le cherche, ils extérminent en même temps les démons et autres. D'ailleur il y a un démon en particulier qu'ils appellent le démons aux yeux jaune,, qui courent après les enfants avaec des pouvoirs particuliers, dont Sam en fait parti.

Dans cette fiction Sam et Dean qui sont frères arrivent dans une ville où il se passe des choses étranges. Tous les hommes ont disparus de cette petite ville et les enfants ont des comportement des plus étrangent.





Dean et Sam sont dans un motel du l'Iowa. Dean dort tranquillement alors que Sam fixe le plafond complètement éveillé. Depuis quelques jours il a du mal à dormir. Tellement de choses se sont passées en l'espace de deux ans: la mort de sa petite amie, la disparition de son père, ce fichu démon qui s'est repointé, Dean qui lui demande de l'aide, la mort de leur père et finalemement la mort DU démon. Un véhicule passe près de leur chambre et illumine en passant la pièce.
Non, ce n'est pas tout, pense Sam. J'étais mort. Dean a fait un pacte avec les démons et je suis revenu d'entre les morts. Mais est-ce bien moi?Suis-je le même que j'étais avant de mourir?
Puis il finit par tourner la tete pour regarder son frère dormir. Il finit par avoir les larmes qui lui montent aux yeux.
Il faut que je trouve un moyen de le sortir de là. Ils ne lui ont donné qu'un an a vivre. Je dois me dépêcher, un an ça passe super vite.
Dean finit par se réveiller sous le regard de son frère.
-Tu ne dors pas? lui demande-t-il
-Non, répond Sam.
-Qu'est ce qui ne vas pas?
-Rien. Rien du tout. Juste trop de fatigue.
-Non, mec. Je te connais mieux que quiconque. Peut-être mieux que tu ne te connais toi-meme.Tu es mon frère et je sais quand quelque chose cloche.
-Je m'inquiète pour toi.
-Pourquoi?
-Dean,arrête de faire l'ignorant.Tu sais très bien pourquoi.
-Ecoute Sam. Je sais, d'accord. Mais, il ne faut pas se focaliser là-dessus.
-Quoi?
-Ecoute on va continuer à faire notre travail. C'est ce que papa aurait voulu. Et en même temps, on essayera de trouver quelque chose pour me sortir de ce pétrin. Mais, si on y arrive pas, c'est pas grave. Je ne t'en voudrais pas.
-Comment peux-tu dire ça?
-Mec c'est pas si grave que ça.
-Ben voyons.
-Non je t'assure. Je me suis fais à l'idée qu'il ne me restait plus qu'un an a vivre. Et de toute facon c'est la vie. C'est comme ça. On doit tous mourir un jour.
-Mais pas aussi jeune! Et surtout pas comme ça!!
-Baisse d'un ton tu veux. Tu vas réveiller tous le voisinage.Et je dois te dire qu'avec le job qu'on fait, on est chanceux d'avoir vévu aussi longtemps.
-Ne joue pas a ça avec moi Dean.Tu n'as....
Le portable de Dean sonne. Dean répond quelques mots et puis raccroche.
-Qui c'était?demande Sam.
-C'était Bobby. On a du travail.
-On part en plein milieu de la nuit?
-On l'a déjà fait, non?
Sam lui balance un regard et puis se lève.

Alors qu'ils sont dans la voiture Sam pose une question a Dean.
-Donc....
-S'il te plait ne remet pas ça sur le tapis.
-C'est pas ce que j'allais faire.
-A oui? Alors tu allais dire quoi?
-J'allais te demander où nous nous rendions.
-A Cedar Rapids.
-Dans l'Iowa?
-MMM.
-Et qu'est ce qu'on va y faire?
-Je te l'ai dit Sam. Bobby a trouvé du travail pour nous là-bas.
-Non mais ça je le sais.Je voudrais savoir pourquoi? Enfin plutôt ce qu'on va y chasser.
-J'en sais rien.
-Comment ça tu n'en sais rien? Bobby ne t'a rien dit?
-Non. Juste que quelque chose d'étrange se passe là-bas.
-D'accord, et a-t-il une théorie à ce sujet?
-Non. C'est pour ça qu'il nous envoie là-bas. Il ne pouvait pas se déplacer.
-Pourquoi ça?
-Car il est sur un cas. En Florde.et nous on est juste à coté.
-C'est vrai que ça ferait un long trajet pour lui.
-Exactement.
-Très bien. Je laisse de côté notre affaire le temps d'élucider ça. Mais, on en reparlera.
-Reparler de quoi?
Sam lui jette un coup d'oeil et Dean lui fait un petit sourire plein de sous entendus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ackleslady
Plume
Plume
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 33
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Les changelins (Supernatural)   Jeu 21 Fév - 14:06

Ils finnissent par arriver à Cedar Rapids. Dean gare la voiture au coin de la rue. C'était une petite ville tout ce qu'il y a de plus normal, à ceci près qu'il n'y avait pas d'homme.
-Mec, c'est étrange.
-Pourquoi ça?demanda Sam.
-Pourquoi? Tu ne vois pas?
-Non.
Dean le ragarde bizarrement.
-Quoi? rétorqua Sam.
-Mec, tu es sur que tu es mon frère?
Sam le regarda l'air de dire tu me prend pour qui?
-Il n'y a que des femmes et des enfants par ici. Où sont les hommes?
Sam le regarda l'air de dire tu ne changeras jamais en ce qui concerne les filles.
-Je suis sérieux Sam. Tu as déjà vu une ville ou il n'y a pas d'hommes? Et s'il n'y a pas d'hommes, tu veux bien me dire comment ça se fait qu'il y ait autant d'enfants?
-Ils sont sûrement au travail.
-Tu te fous de moi? Tous? Il n'y en aurait pas un seul qui ne travaille pas aujourd'hui?
-Je sais c'est peut-être bizarre mais ça se peut.
-Allons parler à quelques personnes.
-Tu veux dire allons parlez aux femmes?
-Tu veux parler à qui? Hein? Il n'y a personne d'autre! On va pas parler aux gamins. Ils ont l'air trop petit pour savoir ce qui se passe ici. Regarde, le plus vieux a l'air d'avoir sept ans.
-Tu as raison. Allons y.
-Attends!
-Quoi?
-Je crois que ça serait mieux qu'on se sépare.
-Pourquoi?
-On pourras parler à plus de monde.
-Tu veux dire TU pourras parler à plus de filles. Et peut-être en draguer une.
-Hey! Je suis offencé que tu puisses encore penser ça de moi.e suis un professionnel.
-C'est ça. On se retrouve ici dans 1h.

Sam se dirigea à gauche alors que Dean parti a droite. Les femmes tout comme les enfants ont l'air étonnés de les voir tous les deux dans les parages,surtout que se sont des hommes.
Sam arriva près d'une mère au parc qui est assise sur un banc. Autour d'elle on peut voir six enfants agés de trois a cinq ans. Un seul parmis eux est un garçon. Sam passa par derrière et fit le tour du banc pour se retrouver en face d'elle.
-Bonjour, dit Sam.
La femme eu l'air très étonnée. Les enfants s'arrêtèrent de jouer pour regarder la scène.
-Excusez-moi. Je ne voulais pas vous faire peur.
-Non pas du tout, rétorqua la jeune femme. C'est juste que j'ai été prise de court.
Sam lui sourit et elle lui sourit en retour.
-Désolé de vous déranger. Mon frère et moi nous voyageons en voiture et on a besoin de remplir le réservoir d'essence. Vous ne sauriez pas où on pourrait trouver une station, par hasard?
La femme regarda autour d'elle.
-Ou est votre frère?
-Oh il est dans le coin. Il est parti visiter la ville je suppose.Excusez-moi pour mes mauvaise manières. Je m'apelle Sam.
-Enchantée. Moi c'est Lindsey.
-Le plaisir est pour moi. Qu'entendiez-vous par là lorsque vous avez dit que vous aviez été prise de court? Vous ne recevez pas beaucoup de visiteurs?
-Pas beaucoup de visiteurs et sourtout pas d'hommes.
Sam sembla intrigué.
-Vous les chassez c'est ça?Vous ne voulez pas de machos dans le coin?
Lindsey rit et Sam se joignit à elle.
-Non, c'est juste que c'est étrange. On ne recoit pas d'hommes dans le coin. On en a pas vu depuis des années. Depuis la naissance du premier enfant dans cette ville en fait.
-Ah oui? Mais attendez, vous n'avez la visite d'aucun homme dans votre ville. Et apparement il n'y en a pas un seul dans la ville non plus. Comment tous ces enfants sont nés?
-Oh on avait des hommes dans la ville, les pères de nos enfants. Mais après chaque naissance ils se volatilisent les uns après les autres.
-Comment ça?
-Nous n'en savons rien. Ils disparaissent c'est tout. Et on entend plus jamais parler d'eux.
Sam échanga un regard avec Lindsey, puis il se retourna vers les enfants qui après avoir vu que Sam n'était pas vraimant une menace étaient repartis jouer entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ackleslady
Plume
Plume
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 33
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Les changelins (Supernatural)   Ven 22 Fév - 13:20

Dean arriva près d'un groupe de femmes qui discutaient joyeusement. Un groupe d'enfants s'amusaient près d'elles.
-Je suis au paradis, pense-t-il. Les choses risquent de devenir très intéressantes.
Il arrive à leur hauteur pour les saluer.
-Bonjour mesdames.
-Bonjour, répondirent-elles en coeur.
-Je m'appelle Dean. Mon frère et moi on a conduit pratiquement toute la nuit et nous aimerions savoir où nous pourrions trouver un motel pour y passer le reste de la journée et pourquoi pas la nuit aussi. Vous ne sauriez pas où l'on pourrait en trouver un,par hasard?
La plus jeune d'entre elles s'avança pour lui répondre.
-The Laggon's Motel, juste en bas de la rue.
-Merci madame....
-Mademoiselle.
-Oui bien sûr, excusez-moi.
-Il n'y a pas de mal. Je m'appelle Anna.
-Anna. Je m'en souviendrai, croyez-moi, lui dit elle en lui décrochant son plus joli sourire.
Elle lui sourit en retour. Les autres femmes regardèrent Dean d'une facon fascinée et en meme temps pleine d'amour.
-Dites-moi, tous ces enfants sont a vous?
Une mère réponditi a Dean.
-A toutes les mamans ici présentent oui.
-Et bien, ça en fait des enfants.
-Mais, ce n'est que du bonheur, répondt la plus âgés des mamans.
-Je n'en doute pas. Et leurs pères? Où sont-ils?
Une ombre passa sur le visage des femmes. Dean le remarqua.
-Dans le coin, répondit Anna.
-D'accord. En tout cas ces enfants sont pleins de vie!
-Ils sont plutôt étranges, rétorqua Anna.
-Que voulez-vous dire, s'inquieta Dean.
-J'en sais rien ils sont juste....bizarres. Le premier qui est né dans cette ville semblait normale.
-Et par "normale" vous voulez dire...?
-Et bien normale, comme vous, moi et toutes les autres personnes dans la monde. Les autres....
Elle s'arrête brusquement.
-Les autres ne le sont pas? demanda Dean.
-J'en sais rien. Ils ne se comportent pas comme des enfants normaux, de leurs âges.
-Vous avez des exemples?
Pendant toute la conversation les autres femmes désapprouvèrent Anna.
-Et bien....Ils ne se lassent jamais, ils sont toujours curieux de tout.
-C'est naturel chez les enfants, vous savez la curiosité.
-Oui mais, ils vous regardent bizarrement,ils sont gloutons,ils ne se fatiguent jamais, ils ne dorment pratiquement pas, ils rient tout le temps et d'une manière assez méchante. Ils vous observent en pleine nuit lorsque vous dormez...
Dean lui fait un petit sourire mais il disparait assez vite.
-Ca suffit Anna! hurla la plus âgée des mamans.Tu parles de nos enfants!Et je suis sûre que tu embêtes ce charmant jeune homme avec tes histoires inventées.
-Excusez-moi, je dois rejoindre mon frère.
-Faites dont, lui dit la maman.
-Ce fut un plaisir de vous rencontrer, dit Dean.
-Nous de même,rétorqua la maman.
Dean s'éloigna. Ils se senti épié et mal a l'aise. Il se retourna, là les enfants, vingt trois au total, le fixèrent d'un regard de pierre. Il tourna la tête du côté du groupe de femmes qui le déshabillaient du regard. Il décida de retourner à la voiture le plus vite possible et d'attendre le retour de Sam.
-Qu'est ce qu'il t'arrive Anna? Tu parles à un étranger comme ça?
-Désolée. Je pensais qu'il pourrait nous aider.
-Persone ne peux nous aider, personne. Toutes les mamans d'ici ne connaissent pas la vérité mais nous si. Et ils ne faut pas qu'elle le sachent, elles aurait le coeur brisé.
-D'accord. Mais n'était-il pas charmant?
-Ca c'est bien vrai, dirent toutes les mamans.

Sam finit par être de retour.
-Mec, tu faisais quoi? demanda Dean.
-Je parlais aux habitants, répondit Sam
-Habitantes, corriga Dean
-Quoi? Demanda Sam
-Tu n'as pas parlé aux habitants, tu as parlé aux habitantes.
-Commence pas.
-Ok. Tu as découvert quelque chose?
-Oui cette ville est étrange. On doit parler.
-Ne m'en parle pas. Moi aussi j'ai découvert quelques chose, mais vaut mieux aller au motel d'abord.
-Ok.
Dean sentit soudain que quelqu'un les observaient.Il se retourna. De l'autre côté de la rue se tenaient les vingt trois enfants de tout a l'heure qui les regardaient fixement.
-Je me sens mal à l'aise tout d'un coup, dit Dean.
Les enfants se mirent à rire. Un rire qui faisait froid dans le dos. Un rire qui faisait que vos poils se hérissent et que vous avez la chair de poule. Le rire semblaient démoniaque.
-Je sais pas toi, dit Dean, mais chez moi les gamins ne rient pas de cette manière.
-Non, dit Sam. Mais avant de les attaquer vaudrait mieux être sur qu'ils ne sont pas ce qu'ils semble être.
-Tu es sourd ou quoi?
-Je te demande pardon?
-Quelle autre preuve il te faut pour savoir que ces enfants ne sont pas des enfants?
Dean commenca à avancer.
-Hey attends! hurla Sam.
-Ecoute Sam soit tu restes ici soit tu viens avec moi. Mais moi en tout cas j'y vais.
Sam attrapa le bras de son frère.
-Et tu comptes t'y prendre comment?! Tu vas pas attaquer des enfants devant tout le monde?! Tu vas pas les décapiter ou leur tirer dessus?!
-On avisera, dépêche.
Sam un peu réticent finit par suivre son frère. Les enfants continuaient de rire et puis soudain, ils se mirent à courir dans la direction opposé des frères. Sam et Dean se mirent à leur courirent après.
-Hey, revenez par ici, espèce de bandes de monstres! hurla Dean.
Mais cétait trop tard. Les enfants tournèrent au coin de la rue et le temps que Sam et Dean arrivent à l'endroit où ils était, ils avaient disapru. Complètement volatilisés.
-Où sont-ils passés? demanda Sam.
-J'en sais rien, tu crois que je suis devin, dit Dean fulminant. Tu es de mon côté maintenant?
-J'ai toujours été de ton côté Dean.Et tu le sais.
-Non ce que je voulais dire c'est savoir si tu me rejoints sur la théorie que ces enfants ne sont pas humains? Tu as déjà vu des enfants se volatiliser en tournant au coin de la rue?
-Non c'est vrai, c'est impossible. Ok, je te suis.
-Retournont à la voiture. Et allons dans ce motel The Laggon's Motel. Là on pourra parler librement de nos découvertes sur cete ville.
Ils revirentt sur leurs pas lorsque Sam apperçut quelqu'un.
-Hey, Dean, regarde.
A côté de la voiture se tenait un petit garçon qui ne devait pas avoir plus de sept ans.
-Tu crois que c'est l'un d'entre eux? demanda Dean.
-J'en sais rien. Il ne réagit pas comme les autres déjà.
Ils arrivèrent près de la voiture et le petit garçon les regarda. Dean s'agenouilla devant lui.
-Hey, je m'appelle...
-Ils ne sont pas humains, coupa le petit garçon.
Sam et Dean se regardèrent stupéfait.
-Qui? Quoi? bégaya Dean.
-Vous devez nous aider, s'il vous plait.
-Qui n'est pas humains? demanda Sam.
-Les autres enfants. Vous devez faire quelque chose.
-Et ces enfants, tu connais quelque chose a leur sujet? Comment es-tu au courant? demanda Sam.
Avant que le garçon ne puisse répondre une femme approcha.
-Josh! Je t'ai déjà dit cent fois de ne pas parler à des étrangers.
Ils repartirent tous les deux. Le petit garçon suivit sa mère tout en regardant Sam et Dean d'un air suppliant.
Sam et Dean échangèrent un regard.
-Cette histoire devient de plus en plus bizarre, s'exclama Sam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ackleslady
Plume
Plume
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 33
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Les changelins (Supernatural)   Dim 24 Fév - 16:20

Sam et Dean arrivèrent dans leur chambre d'hôtel. Dean eétait un peu furieux.
-Encore un qui nous prend pour des gays! Ca se voit pas qu'on est des frères? Je veux dire on a pas de ressemblances quelconques?
-Non, répondit Sam.
Dean se retourna étonné.
-Même pas physiquement?
-Pas vraiment.
-Et de caractère?
-Alors là, certainement pas.
-Quoi?
-Tu cours après tout ce qui bougent, ou alors plutôt toutes les filles, moi pas. Tu fais des blagues idiotes, moi pas.Je suis l'intellectuel, toi tu es plus l'homme d'action.
-Et moi je ne suis pas obsédé.
-C'est toi l'obsédé pas moi.
-Non je voulais dire tu es obsédé ou en tout cas tu l'étais. Par rapport au démon.
-Oui, mais il est mort.
-C'est vrai.
-Ha, j'arrive pas à croire qu'il nous a pris pour des gays!!
-On a des choses plus urgentes à faire que de se morfondre parce qu'un type nous a pris pour des gays tu ne crois pas?
-C'est vrai. Alors qu'as-tu décourvert?
-Et bien, plusieurs choses. Et des plus étranges. J'ai appris déjà que peu de visiteurs viennent dans le coin.
-Mmm.
-Et en général ce ne sont que des femmes qui finissent par ne plus repartir d'ici.
-C'est étrange ça mais, je vois pas ce que ca à avoir avec notre cas.
-Attends c'est pas fini.Cette ville était remplie d'homme avant. Et le jour de la naissance du premier enfant, ils ont commencé à disparaître les uns après les autres. A chaque fois après la naissance d'un enfant.
-Tient c'est bizarre.
-Quoi? demanda Sam.
-J'ai parlé à un groupe de femmes. Elles ne m'ont jamais dit ça. Elles m'ont dit que les pères des enfants étaient dans les parages.
-Et toi tu as appris certaines choses d'elles, concernant notre cas? Ou tu les as simplement dragué?
-Mec, ça suffit.
-Ok j'ai rien dit. Alors...?
-Et bien j'ai appris de la plus jeune qui se trouvait avec elles quelques faits assez intéressants sur nos chères têtes blondes.
-Comme...?
-Et bien ils ont des comportement bizarres. Ils mangent comme quatre, ils sont insomniaques, ce sont des petits voyeurs..
-C'est vraiment étranges de la part d'enfants, oui.
-Oui, mais j'ai pas pu en apprendre plus. Une des femmes a fait taire Anna.
-Anna?
-Oui c'est comme ça qu'elle s'appelle. Et je crois qu'elle a raison. Tu as vu comment ce sont comportés ces enfants tout à l'heure.
-Oui. On a besoin de fouiller le passé de cette ville ou de ses habitants.
-Ca peut prendre du temps.
-Je sais mais sinon on ne saura jamais ce qui se trame ici.
-Une chose est sûre c'est qu'apparemment les habitantes sont au courant de ce qui se passe ici. Ou au moins certaines d'entre elles. Et ce petit gars aussi.
-Oui, répondit Sam. Et je pense qu'elles ne vont pas nous faciliter les choses.
-On doit parler a cet enfant, Josh. Vois si tu peux trouver une adresse et essaie de trouver des indices sur ce qui se passe ici.
Dean se diriga vers la porte.
-Et toi où est-ce que tu vas?
-Je vais essayer de parler a Anna seul pour voir si elle peut me donner plus d'informations sur ces monstres de la nature.

Dean conduisit à travers la ville. En cherchant Anna, il aperçut d'autres femmes qu'il n'avait pas encore vu et d'autres enfants. Beaucoup, beaucoup d'autres enfants.
-Mince, c'était la saison des amours chez eux? D'où tous ces enfants peuvent-il bien venir? Ils ne sont pas tous d'ici quand même?
-Si, ils le sont.
Dean regarda sur sa gauche. Anna se trouvait près de sa fenêtre ouverte.
-Désolé, je parle tout seul des fois.
-C'est pas grave, lui dit-elle.
Dean sorti de sa voiture.
-Elle est à vous? demanda Anna.
-Oui, répondit Dean.
-Elle est magnifique.
-Merci.
Anna le regarda bizarrement.
-Il vous est arrivé quelque chose n'est ce pas?
-Je vous demande pardon?
-Il vous est arrivé quelque chose, n'est ce pas? Quand vous étiez petit. Une terrible tragédie qui vous a rendu vulnérable vous et votre frère.
Dean resta sans voix.
-Et cela vous a ouvert les yeux sur les choses qui ne sont pas censées exister. Sur les choses qui se cachent dans la nuit. Le rideau vous a été ouvert. Vous êtes différent de votre frère.
-Vous avez rencontré Sam?
-Non, mais je sais que vous êtes différent. Lui, il ne cache pas ses sentiments. Vous par contre vous les intériorisez. Vous les gardez pour vous. Vous jouez les durs mais au fond vous êtes exactement comme lui. Il faut que vous vous libériez de ce poids.
Dean changa subitement de conversation.
-Les enfants. Que pouvez-vous me dire de plus sur eux?
Anna paniqua subitement et recula.
-Je dois y aller.
-Attendez!
Mais trop tard, Anna avait déjà traversé la route.
-D'accord, ça n'a pas été comme je l'avais imaginé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ackleslady
Plume
Plume
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 33
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Les changelins (Supernatural)   Lun 25 Fév - 13:48

Le portable de Dean sonna. Il décrocha et a l'autre bout Sam lui parla de ses découvertes ou plutôt du manque de découvertes.
-Hey, c'est moi.
-Tu as trouvé quelque chose?
-Heu, nada. A part l'adresse de ce gamin, Josh Sedan. Il habite au 1520 Albert street.
-Ok attends moi je passe te chercher et on ira là-bas ensemble.
-Très bien....Tu es sûr que tu vas bien?
-Oui, pourquoi cette question?
-Je sais pas tu me sembles... Non laisse tomber. Je t'attends.


Dean et Sam arrivèrent devant la maison des Sedan. Sam frappa à la porte et le petit Josh ouvrit.
-Je savais que vous viendriez.
Sam et Dean sont abasourdis. La mère de Josh arriva.
-Josh combien de fois vais-je te le répéter? N'ouvre pas à n'importe qui.
-Bonjour Madame, dit Dean. Je suis l'agent Hetfield et voici mon coéquipier l'agent Ulrich. Nous aimerions vous posez quelques questions, si ça ne vous dérange pas, bien sûr.
-Vous ne ressemblez à aucun policier que j'ai vu. Vous êtes plus mignons.
Dean et Sam lui sourirent. Elle les laissa entrer.
-Alors c'est à quel sujet?
-Nous recherchons des liens possibles entre plusieurs disparitions.
-Des disparitions? De qui?
-D'enfants, répondit Dean. Beaucoup d'enfants ont dispru dans les alentours de cette ville. Tout autour, en fait. Et nous aimerions éviter que cela ne se reproduise par ici. Avez-vous remarqué une personne qui n'était pas du coin?
-A par vous, non.
Sam et Dean sourirent.
-Et votre fils? A-t-il vu quelqu'un?
-Pas que je sache.
-Pouvons nous lui parler?
-Je suis sûre qu'il n'a vu personne.
-Madame, dit Dean. Nous devons lui parler. Des enfants peuvent être en danger. Imaginez la douleur des parents qui ont perdu leurs enfants. Comment réagiriez-vous si c'était le votre?
-Il est dans sa chambre. Troisième porte a gauche.
-Merci.
Sam et Dean montèrent les escaliers. Dans le couloir Sam parla à son frère.
-Tu aurais pu trouver mieux.
-Mieux que quoi?
-Mieux que cette histoire débile concernant des enlèvements d'enfants. C'est vraiment nul de ta part. On chasse ces enfants.
-Oui mais pas ceux dont j'ai parlé.
-Mais c'est pareil Dean.
-Peu importe. On a eu les résultats escontés. Maintenant on doit parler a Josh pour avoir des réponses.
-Vous cherchez des réponses?
Sam et Dean se retournèrent.
-J'en ai quelques unes. Mais pour vos autres questions, vous devrez y répondre par vous-même

Josh entraina Sam et Dean dans sa chambre et referma la porte.
-Je ne voudrais pas que ma mère entende de quoi nous parlons. Elle ne connait pas la vérité, comme la plupart des femmes ici.
-Quel âge as-tu? demanda Dean.
-Sept ans.
-Tu en es sûr?
Josh riait d'un petit rire joyeux et plein d'enthousiasme que les enfants ont.
-Oui ça j'en suis sûr.
-Parce que tu ne réagis pas comme un enfant de ton âge toi non plus.
Une ombre passa sur le visage de Josh.
-Je ne suis pas comme eux.
Il va s'assoir sur son lit.
-Josh,que se passe-t-il ici? demanda Sam.
-C'est une question à laquelle je ne peux répondre.
-Pourquoi? demanda Sam. Pourtant, tu connais la réponse, n'est ce pas?
-Oui mais je ne peux vous la dévoiler. C'est à vous de le découvrir. Vous devez trouver la vérité par vous même. C'est votre destin.
-Notre destin? rétorqua Dean.
-Oui. Vous êtes nés pour ça.Tout ce qui est arrivé dans votre vie est arrivé pour une raison. Vous êtes les sauveurs.
-Les sauveurs de qui?
-De la terre. Vous êtes destinés à être des héros. Ceux qui sauvent les gens dans l'ombre. Ceux que les gens ne soupsonnent pas qu'ils sont la pour eux. Parce que vous ne pouvez dire a personne ce qui se cache dans l'ombre. Les gens n'en on pas conscience et pourtant inconsciement ils vous remercient.
Sam et Dean sont stupéfait.Ils n'imaginaient pas que ce petit gacon de sept ans puisent connaitre autant de chose sur eux.
-Qui est-tu? demanda Sam.
-Je suis comme toi Sam. J'ai été choisi par le démon. Maintenant, grâce à toi il est partit.
-Tu peux faire quoi exactement? demanda Dean.
-Je lis dans le coeur des gens, dans leurs esprits. Je vois la passé et le futur. Je suis dans le coeur des choses. Je vois les gens tels qu'ils sont.
-D'accord ca devient n'importe quoi, dit Dean.
-Ca ne l'ai pas, rétorqua Josh. Vous devez vous dépêcher.
-Pourquoi?
-Avant que la ville ne disparaissent. Ca pourrait entrainer la fin du monde.
-Donne-nous un indice au moins. Où devons-nous chercher? demanda Sam.
-Vous savez ce que sont des changelins?
-Non.
-Alors commencez votre recherche par là.
Le petit Josh sortit de sa chambre pour retrouver sa maman dans la cuisine et l'aider à préparer le dîner. Sam et Dean quittèrent la résidence des Sedan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ackleslady
Plume
Plume
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 33
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Les changelins (Supernatural)   Ven 29 Fév - 14:15

Les garcons étaient de retour au motel.

-Tu n'as pas l'air d'y croire, dit Sam.
-Oh si, si, si, bien sûr c'est juste que...
-Juste que quoi?
-J'en sais rien mec. Je sais pas dans quoi on s'est foutu mais ça risque d'être très mauvais.Je veux dire, tu as entendu ce qu'il a dit? La fin du monde! Si on se ramasse cette fois-ci, ça risque de faire très très très mal.
-Je sais mais on doit trouver un moyen.

Sam se diriga vers son ordinateur portable.
-Qu'est ce que tu fais? demanda Dean.
-Je vais faire des recherches sur ces changelins. En attendant vois si tu peux trouver quelque chose dans le journal de papa.
-Sam, il n'y a rien dans le journal de papa concernant des changelins ou peu importe leur nom. On a feuilleté ce journal des milliers de fois lors de nos précédentes chasses. Depuis le temps on aurait su de quoi il en retournait non?
-Tu as raison. Va a la biblihotèque municipale. Vois si tu peux dénicher quelque chose.
-Je ne vais pas aller a la bibliothèque municipale, mec!
-Pourquoi pas?
-Parce que c'est toi l'intellectuel, moi je suis l'homme d'action tu te rapelles? C'est toi qui l'as dis pas moi. Ne me regarde pas comme ça. De toute facon si ce sont des créatures démoniaques comment veux-tu qu'il y ait quelque chose dans leur bibliothèque? On a l'impression de se retrouver dans un monde parallèle ici. Tout le monde s'aime et tout ça me fout la trouille.
-Tu as raison, ils n'ont probablement rien, mais mieux vaut vérifier.
-Oh non.
-Dean.
-Ok, ok, j'ai rien dit j'y vais.
-Tiens moi au courant si tu trouves quelque chose.
-Ouais, ouais et toi de même.
Dean sorti de la chambre. Sam resta seul.

Tout ce qui s'était passé depuis qu'il étaient arrivés dans la ville lui revient en mémoire. Et ce petit garcon Josh. Etait-il bien ce qu'il laissait paraitre? Ou était-ce le chef de ces petites créatures? Et voulait-il simplement déboussoler Sam et Dean ou leur venir en aide? Que se cachait-il vraiment dans cette ville?
Puis Sam repensa à ce que Josh leur avait dit les concernant.
-Si c'est vrai, et bien on est pas près de prendre notre retraite, pensa-t-il.

Dean arriva à la bibliothèque municipale. Il s'installa devant un ordinateur et se parla à lui-même.
-Mince, c'est pas moi le geek de l'informatique. J'arrive à peine à écrire un e-mail et il me demande de faire des recherches. J'aurais préféré les livres même si ça prend plus de temps!!!
Une femme l'entendit. Elle s'approcha de lui.
-Puis-je vous êtres utile? lui demanda-t-elle.
Dean se retourna et vit une déesse devant lui (ou plutôt pour lui c'était une déesse): les yeux verts avec de longs cheveux bouclées et noirs, des jambes longues et un sourire à faire des ravages. Il lui sourit.
-Non. Non merci.
-Je vous le demande parce que je vous ai entendu vous parler à vous même.
-Oui, oui ça m'arrive de parler seul, dit Dean embarrassé. Vous me rappelez vaguemement quelqu'un.
-Ca m'étonnerait, lui dit-elle. Je n'ai jamais quitté cette ville.j'ai grandi ici et vous n'êtes jamais venu ici auparavant.
-Comment le savez-vous? lui demanda-t-il intrigué.
-Un coup de chance. Bon je vais vous laisser travailler tranquillement.
Elle s'éloigna.
-Je suis sûr de l'avoir déjà vu quelque part. Ses yeux... Je n'arrive pas a me la rappeler pourtant... Bon peu importe, j'ai du travail.
Il ne s'imaginait pas, à cet instant que la vérité était bien pire que ce qu'il pouvait imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ackleslady
Plume
Plume
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 33
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Les changelins (Supernatural)   Dim 2 Mar - 13:29

Sam était assis devant son ordinateur. Il se frotta les yeux. Cela faisait maintenant trois heures qu'il cherchait des informations sur ces changelins.
-C'est pas possible, se dit-il à lui-même. C'est bien la première fois que je flanche sur des recherches. Il doit bien y avoir des informations sur eux quelques part.
Soudain, on frappa à la porte. Sam fut étonné, personne ne savait que Dean et lui étaient ici et Dean avait les clés donc ça ne pouvait être lui. Il se lèva et ouvrit la porte. Devant lui se tenait une jeune femme. Ravissante. Elle lui sourit et Sam fut confus.
-Puis-je vous aider? lui demanda-t-il.
-Je voulais simplement vous voir, répondit-elle.
-On ne se connait pas pourtant, rétorqua Sam.
-Non, c'est vrai, lui répondit-elle. Mais, votre frére étant très joli garçon je voulais savoir à quoi resemblait ce frère dont il parlait. Et je dois dire que je ne suis pas déçue de ce que je vois.
Sam sourit. Elle lui sourit en retour.
-Entrez donc, lui dit-il.
-Merci. Je ne peux pas rester même si j'en ai vraiment envie, je voulais juste savoir si vous voudriez aller diner ce soir?
Sam fut pris de court.
-Heu, c'est-à-dire que....
-S'il-vous-plait.
-Très bien.
-C'est parfait, à neuf heure?
-A neuf heure.
-Au revoir.
Sam referma la porte et resta incrédule.
-C'est vraiment une ville étrange. Bon retournons à nos moutons.

Sam s'installa devant son ordinateur encore une fois, mais ne savait pas par où continuer ses recherches.
-J'ai besoin d'aide.
-Vous deviez être prudent, entendit-il dire.
Sam se retourna brusquement. Près de la fenêtre se tenait le petit Josh.
-Par où es-tu entré?
-Cela n'a pas d'importance.
-Pourquoi dois-je être prudent?
-Parce que vous êtes un homme, voila pourquoi. Vous devriez être prudent, tout comme votre frère d'ailleur. Je vois qu'il aime les femmes. Mais, il devrait se méfier.
-Très bien, écoute je calle concernant les recherches, tu pourrais me donner un coup de pouce?
-Avez-vous cherché à avoir des informations sur les changelins comme je vous l'avais dit?
-Oui et il n'y a rien.
-Il y a certaines choses, seulement vous ne cherchez pas au bon endroit. Laissez-moi vous aider rien qu'un tout petit peu.
Le petit Josh tapa sur le clavier et très rapidement apparait un article.
-Tu es doué en informatique.
-Merci. Le temps presse. Vous devez vous dépêcher.
Le petit Josh se diriga vers la porte.
-Hey, lui dit Sam.
Josh se retourna.
-Merci.
-Ne dites rien à personne.
Puis Josh quitta la chambre du motel. Sam, resté seul, commenca à lire l'article.
-Nous y voila, dit-il.

Dean était devant l'ordinateur de la bibliothèque municipale.
-C'est bien ce que je disais, je ne suis pas un geek! Ce genre de recherches ce n'est pas pour moi. Je préfère les recherches à l'ancienne.
Dean se lèva et finit par faire les cent pas. Il finit par aller voir cette charmante créature.
-Excusez-moi.
-Oui, lui dit-elle.
-En fait je crois que j'ai bien besoin de votre coup de main. Je ne suis pas très doué avec les ordinateurs.
-Et il vous a fallu trois heures pour vous en rendre compte? lui dit-elle en souriant.
Il lui sourit en retour.
-Je suis un peu long à la détente.
-Très bien, mais j'ai besoin d'une faveur en retour.
-Tout ce que vous voudrez.
-Un dîner en tête-à-tête ce soir, au clair de lune, devant le lac.
-Ca m'a l'air super.
Au fond de la bibliothèque Josh observa la scène.
-Très bien, allons-y.Que recherchez-vous?
-Quelque chose qui s'apelle un changelin.
Une ombre passa sur le visage de la jeune femme.
-Tout va bien? demanda Dean.
-Oui. Alors voyons voir.
Elle tapa le mot et le même article que Josh avait trouvé pour Sam apparait.
-Super, marmonna Dean.
La jeune femme appuya sur un bouton et l'article disparut.
-Oh mon Dieu, je suis terriblement confuse!!
-Ce n'est rien.
-J'espère que mon offre tient toujours.
-Absolument.
La jeune femme s'éloigna et Dean la regarda partir.
Josh s'approcha.
-Vous devriez faire attention.
-Quoi?
Dean se retourna.
-Je disais vous devriez faire attention.
-Que fais-tu ici?
-Ma mère travaille ici.
-Où est-elle?
-Dans le coin.
-Vous ne devriez pas aller à ce rendez-vous.
-Tu es trop petit pour comprendre, quand tu seras plus vieux on en reparlera.
Josh sourit.
-J'en sais bien plus sur les femmes que vous ne pouvez l'imaginer. Retournez voir votre frère.
Et il quitta la pièce.
-J'y crois pas!! Un gamin de sept ans qui me fait la morale, j'aurais tout vu ici!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ackleslady
Plume
Plume
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 33
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Les changelins (Supernatural)   Lun 3 Mar - 13:42

Sam et Dean allèrent tous les deux à leurs rendez-vous respectifs. Pendant ce temps, Josh s'inquièta. Il tourna en rond. Il savait que quelque chose se préparait.
-Pourvu qu'il ne leur arrive rien, se dit-il à lui-même.

Le lendemin matin, Dean rentra au motel tout heureux. Il chantonnait même!
-Tu as l'air de bonne humeur ce matin.
-Oui la vie est belle!! s'exlaffa-t-il.
-Où étais-tu hier soir? Tu n'es pas rentré au motel.
-Non, c'est vrai.
-J'imagine que la nuit a été bonne?
-Merveilleuse!!! Je crois que j'ai trouvé la femme de ma vie!
-Oui et bien redescend de ton nuage. Le travail nous attend.
-Oui, la dernière de nos affaires.
-Quoi? s'étonna Sam.
-Oui, c'est la dernière pour moi.
-Très bien, je ne sais pas ce qui t'arrive mais on reparlera de tout ça plus tard, pour l'instant on a une ville à sauver. Qu'as-tu découvert sur les changelins?
-Rien.
-Rien? Même pas une seule petite chose?
-Oh si j'avais trouvé.
-Et...? attendit Sam.
-Et bien rien, la fille qui m'a aidée à trouver cet article l'a maleureusement effacé. Je sais pas comment elle a fait d'ailleurs.
-Et ça t'as pas paru suspect?
-Non pourquoi? s'étonna Dean.
-Ok, um, tu n'as pas l'impression que personne ne veut qu'on découvre ce qui se passe ici?
-On finira par trouver.
-J'ai déjà trouvé.
-Alors pourquoi m'as-tu demandé si j'avais trouvé quelque chose? dit Dean incrédule.
-Juste pour savoir si tu étais capable de continuer ton boulot entouré de filles.
Dean en resta sans voix.
-Et je parie que c'est avec elle que tu as passé la nuit?
-Si tu voyais comment elle est, physiquement je veux dire, même toi tu ne dirais pas non.
-Ok, revenons à ce fameux article. J'ai découvert ce que sont les changelins.
-Ah oui?
-Oui. Ce sont en fait des enfants échangés.
-Par échangés, tu veux dire..?
-On remplace les vrais enfants par des enfants surnaturels.
-Excuse-moi? dit Dean complètement à côté du sujet. Je comprends pas, quel genre d'êtres surnaturels?
-Elfes, fées, gnomes et la liste est longue, dit Sam horrifié.
-Tu te moques de moi, c'est ça? dit Dean en riant. C'est une blague?
-Non, répondit Sam.
Le sourire de Dean s'effaca de son visage.

Les frères se fixèrent pendant un petit moment.
-Et c'est pas tout. Il y a pire.
-Qu'est ce qui pourrait être pire que d'échanger le vrai enfant de quelqu'un par une de ces horreurs? s'exlaffa Dean.
-J'ai aussi découvert comment les hommes disparaissent d'ici.
Sam resta silencieux un moment pour faire sentir à Dean son malaise.
-Je t'écoute, s'impatienta Dean.
-Le roi du petit peuple comme il s'apelle est en fait une reine. Elle arrive dans une ville sous l'apparence d'une femme magnifique, elle séduit un homme, quelques mois plus tard le premier enfant de la ville nait. Normal si l'on peut dire.
-Josh, murmura Dean.
-Exacte. Et après la naissance de l'enfant, le petit peuple enlève le père et le garde captif quelque part dans un endroit sombre et humide. Et à partir de là les autres hommes qui restent ne font pas long feu. Après chaque naissance, le petit peuple enlève les pères et les enfants, remplaçant les enfants par les leurs.
-Tu veux dire que ces enfants grandissent entourés de ces créatures? demanda Dean étonné.
-Exactement, rétorqua Sam. Mais ces enfants sont traités comme des rois par eux.
-Ok, il faut y mettre un terme.Tu sais comment arreter ça?
-Et bien soit on doit tuer la reine, soit on doit la faire partir d'ici.
-Partir tu es fou, on la tue, oui. Allons-y!
-Attends!
-Quoi? dit Dean
-Comment vas-tu annoncer cela à Josh?
-On avisera.
-Une dernière chose. Avant que l'article ne s'efface de mon ordinateur aussi, j'ai réusi à imprimer une photo de la reine.
-On n'en a pas besoin on sait que c'est la mère de Josh.
-Non, je veux dire, sa fome... Lorsqu'elle séduit les hommes.

Sam lui montra la photo. Dean sentit comme un coup de poing dans le ventre. Il tituba et Sam le rattrapa.
-Hey, tu vas bien? lui demanda-t-il, inquiet.
Dean ne répondit pas. Sur l'image il venait de reconnaitre la femme avec qui il était hier. La femme avec qui il a fait l'amour. La femme avec laquelle il espérait vivre jusqu'à la fin de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ackleslady
Plume
Plume
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 33
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Les changelins (Supernatural)   Lun 3 Mar - 17:00

Dean entendit son frère mais, il avait l'impression qu'il était très loin de lui. Sa voix lui semblait très lointaine. Il lui semblait que plus rien n'était réel.
-Dean? Dean! Répond-moi, s'il te plait, le supplia Sam. Dit quelque chose, bon sang!
-Quoi? bafouilla Dean.
-Tu vas bien? s'inquiéta Sam.
-Oui, oui c'est juste que...
-Que quoi? le pressa Sam.
-C'est elle.
-Elle? dit Sam ne comprenant pas ce que Dean voulait lui dire.
-C'est avec elle que j'ai passé la nuit.
-Heu, bafouilla Sam. Tu veux dire que la fille avec qui tu as passé la nuit est en fait la mère de Josh sous cette forme? Que tu as passé la nuit avec leur reine?
-Apparemment, répondit Dean. Je me disais bien que j'avais déjà vu ses yeux quelque part. J'arive pas à croire que je me suis fait berner! s'enflamma Dean.
-C'est pas grave, le réconforta Sam.
-Pas grave?! explosa Dean. Je ne me fais jamais berner, et certainement pas par une fille, qu'elle soit humaine ou pas! J'y crois pas, mince!
-Ok, on doit y aller. On doit faire quelque chose avant qu'il ne soit trop tard. Normalement le succeseur de la reine doit avoir été conçut hier on doit l'arrêter avant que cet enfant grandisse et nai...
Sam se stoppa brusquement en plein milieu de sa phrase.
-Oh mon Dieu! s'exlama t-il.
-Quoi? s'inquieta Dean.
-Mais c'est toi!
-Moi quoi?
-C'est toi le père de cet enfant.
Dean se lèva du lit.
-Non alors là tu débloques, Sam.
-Pas du tout. Si cet enfant a été conçut hier, tu es le seul qui ais été avec elle.
-Mais c'est pas vrai! Ma vie ne sera jamais simple, s'apitoya Dean. Pourquoi tu me fais ça? dit Dean en levant les bras au ciel.
-A qui tu parles? s'inquièta Sam en réalisant que son frère commencait à perdre les pédales.
-A Dieu!
-Je croyais que tu n'y croyais pas?
-Oui ben là il m'a fait un coup vache!!
-Ok, dit Sam. Si cet enfant devait naître et vivre parmi le petit peuple ça serait catastrophique.
-Tu as une idée de ce qu'il faut faire, génie? lui demanda Dean.
-On doit la tuer avant que cet enfant ne vienne au monde...
-Et tuer mon enfant?
-Dean je sais que c'est dur, mais il le faut, lui dit Sam en ayant le coeur brisé pour son frère.
-Et l'autre solution?
-Soit cet enfant grandit avec des humains.
-Ok allons-y, le pressa Dean

Sam et Dean arrivèrent devant la maison de Josh. Dean lèva la main pour frapper.
-Attend! l'arrêta Sam.
-Pourquoi? lui demanda Dean.
-Car il faut savoir comment on va s'y prendre pour annoncer la nouvelle à Josh, lui dit Sam, la voix remplie d'émotion.
-Il s'en remettra si on lui explique clairement, se borna Dean.
-Dean, il est très jeune et tu sais ce que ça fait de perdre quelqu'un de proche, alors une mère... On a perdu la notre très jeune aussi, et encore maintenant nous ne nous sommes toujours pas remis de cette tragédie alors comment veux-tu que lui s'en remette?
Avant même que Dean ne réponde, la porte souvrit. Le petit Josh se tenait devant eux.
-Vous êtes venus pour voir ma maman? leur demanda-t-il la voix brisée.
-Oui, répondit doucement Dean.
-Je comprends, leur dit-il.
-Tu sais, par rapport à ta mère? lui demanda Sam.
-Oui, leur répondit-il simplement.
-Pourquoi n'as-tu rien fait? lui demanda Dean
Sam lui jetta un regard de reproche.
-Parce que c'est ma maman, lui dit-il, les yeux pleins de larmes.
-Je suis désolé, dit Dean. Vraiment. Mais, on doit le faire.
-Je le sais. Elle est en haut, leur dit-il.
Les garcons entrèrent dans la maison. Ils se dirigèrent vers l'escaliers. Dean était sur la première marche lorsque la voix du petit Josh s'élèva derrière eux. Ils se retournèrent.
-Vous avez perdu des personnes que vous aimiez, vous aussi, n'est-ce pas?
-Josh, l'histoire ça sera pour plus tard, si ça ne te détrange pas, d'accord? lui dit Dean.
-D'accord. Première porte à droite.
Sam et Dean montèrent les escaliers et arrivèrent devant la porte.
-Tu es sûr que cette incantation va marcher? s'inquièta Dean.
-Normalement, répondit Sam pleins d'incertitudes. En tout cas c'est ce qui était écrit sur cet article.
-Ok, répondit Dean. Mais, c'est quoi ce truc par rapport à cette lampe dont il est fait question?
-D'après la légende, le petit peuple était prisonnier dedans et quelqu'un les a libéré...
-Sam, la leçon d'histoire ça sera pour la prochaine fois.
-Oui, pardon, normalement il suffit d'avoir la lampe et d'allumer la mèche. Et toutes les personnes qui font parties du petit peuple y sont aspirées.
-Si seulement on l'avait, dit Dean ça serait beaucoup plus facile.
-Oui et non répondit Sam.
-Pourquoi? demanda Dean.
-Parce qu'il faut que les personnes du petit peuple soit dans la ville où la lampe est allumée pour les espirer. S'ils sont dans la ville à côté ça ne marche pas.
-Bonjour les ennuies. Ok, tu es prêt? lui demanda Dean.
-Oui, répondit Sam emplit d'assurance.
-A trois. Un, deux, trois!

Sam et Dean entrèrent en trombe. Sam prit à gauche alors que Dean prit à droite. Ils sétaient parfaitement synchronisés dû à l'entrainement que leur père leur avait donné étant enfants. Ils l'encerclèrent. La reine se trouvait au milieu de la pièce, le dos tourné ; ils avaient tous les deux leurs fusils pointés sur elle.
-Sam. Dean, leur dit-elle glaciale, le dos toujours tourné. Vous avez finalement découvert mon secret.
-Oui, on l'a découvert, singla Dean.
Elle se retourna pour leur faire face.
-Es-tu venu ici pour me tuer? Ou pour revivre cette fameuse nuit? lui dit-elle sarcastique. Tu vois Sam, ton cher frère est capable de dévoiler ses sentiments.
-Je le savais déjà, lui répondit-il d'une voix où se mêlent, la déception et la colère. Je n'ai pas besoin de vous pour savoir que mon frère est quelqu'un de sensible.
Dean lui lança un regard d'avertissement et Sam ne dit plus un mot.
Pendant toute la conversation les deux frères continuèrent de mettre en joue la reine.
-Je vois, répondit-elle. Mais savais-tu qu'il m'a ouvert son coeur? Il m'a raconté toute votre histoire à tous les deux. Il m'a dit ce qu'il avait sur le coeur, concernant la mort de votre mère,de votre père, et de ta petit amie Sam, dit-elle d'une voix triomphante.
Sam blessé regarda son frère. Il ne comprenait pas pourquoi Dean avait été capable de dévoiler ses sentiments à une parfaite inconnue. Ce n'était pas dans ses habitudes. Sam avait toujours été là pour son frère, sauf lorsqu'il était à Standford et qu'il voulait oublier toutes ces histoires sur le surnaturel. Cela aurait dû être lui son confident.
"Peut-être suis-je trop proche, se dit-il. Peut-être ne veut-il pas me faire de mal".

-Je te faisais confiance, fulmina Dean. Je t'ai dévoilé mes pensées les plus intimes. Et toi....
Dean futai incapable de continuer.
-Tu ne me tueras pas.
-Ah oui? Et pourquoi ça?
-Sais-tu que je porte ton enfant?
Dean ne dit rien, mais ses yeux en disent long.
-Apparement tu le sais. Tu n'es pas un tueur Dean. Tu es capable de tuer des êtres surnaturels, mais pas des humains et certainement pas ta propre chaire et ton propre sang.
-Rien ne me dit que cet enfant sera humain, gronda-t-il.
-Oh crois-moi. Il l'est.
Dean ne su plust quoi répondre.
-C'est bien ce que je pensais. Tu es faible, tu n'es pas digne d'être le père de cet enfant. Cet enfant qui fera toute la différence dans un monde ou dans l'autre.
-Tu veux dire chez les humains ou chez les monstres?
-Exactement.
-Espèce de..., commenca Dean en baissant son arme et en avancant vers elle.
-Dean, non! hurla Sam.
Trop tard!
La reine l'empoigna par la gorge et le soulèva de quelques centimètres au-dessus du sol.
-Tu vas mourir, lui dit-elle.
Sam posa son fusil et sort l'incantation. Il commenca à la réciter.
"Au Dieu tout puissant, donne-nous la force de vaincre..."
Un vent glacial entra dans la pièce. La reine comenca à hurler et elle lâcha Dean qui s'écarta rapidement.
"...Seigneur des ténèbres, entendez notre voix, rétablissez l'ordre des choses. Faites..."
La reine arrêta de hurler et commenca a rire. Un rire complètement dément.
-Ooups, dit-elle. Ca n'a pas l'air de fonctionner.
Elle attrapa Sam et le projetta à travers la pièce. Il s'écrasa contre un mur et s'étalla de tout son long sur le sol.
-Sam! hurla Dean.
Il se précipita vers son frère et s'agenouilla à côté de lui.
-Sam, tu vas bien? lui demanda-t-il, fou d'inquiétude.
-Ca pourrait aller mieux, rétorqua Sam.
Du sang coulait de sa tempe.

La reine s'approcha d'eux une fois de plus. Tout à coup le petit Josh (qui regardait la scène depuis le début) entra en courant et se placa devant Dean et Sam, ce dernier étant toujours allongé par terre.
-Non, maman! hurla-t-il. S'il te plait, la suplia-t-il.
La reine hurla et se jetta par la fenêtre en sévaporant.
-Où est-elle allée? demanda Dean.
-Là où elle garde les hommes et les enfants humains, répondit-il. Je vous y emmenerais. Ce sont les caves.
-Les caves? demanda Dean, incrédule.
-Oui. Les caves près du lac.
Dean se retourna vers son frère.
-Mon Dieu, Sam, dit Dean la voix embuée.
Il serra son frère dans ses bras. Sam fut surpris par ce geste. Non que Dean ne le prenait jamais dans ses bras, spécialement quand Sam passait près de la mort mais il ne l'avait jamais fait avec autant d'émotions.
Josh s'agenouilla près d'eux. Il sourit. Il pensa que ça devaitt être super d'avoir un frère avec qui jouer, avec qui se bagarrer, une persone de qui il prendrait soin... Dean s'écarta de Sam et celui-ci lui sourit, embarassé.
Puis, Dean attrappa Sam et Josh en même temps et les serra de toutes ses forces. Josh et Sam étaient à la fois étonnés et ravis.
-Dean, tu es sûr que tout va bien?
-Bien sûr, pourquoi ça?
-Rien. Pour rien, dit Sam.
-Venez, dit Josh. Il est temps de partir sauver les autres.

Josh se relèva et prit dans ses petites mains les mains de Sam et de Dean. Il les conduisit hors de la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ackleslady
Plume
Plume
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 33
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Les changelins (Supernatural)   Mar 4 Mar - 16:55

Les garçons étaient dans la voiture. Ils étaient silencieux. Chacun était dans ses propres pensées. Josh pensa à sa mère. Il se sentait coupable d'avoir trahis sa mère mais il se disait qu'il l'avait fait pour le bien de l'humanité. Mais cela ne le soulageait pas vraiment. Il se demanda comment il vivrait sans elle.
"Je vais me retrouver dans une famille d'accueil ou un truc dans le genre, pensa-t-il. Et si je tombe sur une mauvaise famille?" sinquièta-t-il.
Puis il regarda Sam et Dean.
"Je pourrais peut-être leur demander si je peux venir avec eux. J'arriverai peut-être à les convaincre?"

Sam pensait évidemment à son frère. Il se demandait comment Dean allait réagir lorsqu'il se retrouverait une nouvelle fois devant la reine.
'Je me demande bien ce qu'il peut penser en ce moment", pensa Sam en regardant son frère, celui-ci restant concentré sur la route.

Quand à Dean, il se demandait ce que cela fait d'être père. Il se demandait comment il avait fait pour être aussi stupide et s'être fait avoir aussi facilement.
"Je pense que je sais ce que c'est d'être père, se dit-il en regardant Sammy, qui de nouveau regardaia par la fenêtre de la voiture. Je m'en suis toujours occupé et j'ai toujours fait attention à ce qu'il ne lui arrive rien... comme un père bien plus que comme un frère..."
Puis Dean regarda dans le rétroviseur pour voir le petit Josh.
"Pauvre gamin, se dit-il. Si jeune et pourtant il encaisse si bien. Il me rapelle à quel point la vie est futile. J'ai l'impression de me voir en le regardant."
Les pensées de Dean furentt interrompues par la voix de Josh.

-Tournez à gauche.
-Tu en es sûr? demanda Dean. Parce que d'après moi ce n'est pas la route pour arriver près de l'ouverture de la cave.
-On va passer par derrière. Je connais une entrée secrète, elle est un peu étroite et personne ne la connait. Ca créera un effet de surprise qui jouera en notre faveur.
-Il est intelligent ce petit, dit Dean en souriant à son frère, qui après avoir regardé Josh sourit en retour à Dean.
Le petit Josh sourit, fier de lui.
-J'ai intérêt à laisser mon blouson de cuir ici.
-Tu as peur de le salir, dit Sam en riant.
Josh rit aussi.
-Non, imbécile, j'ai peur qu'il soit foutu avec toutes ces caves humides!!
-On y est, dit Josh redevenant sérieux.
Devant eux se trouvait une petite entrée. Ils sortirent de la voiture. Sam et Dean prirent des pistolets et un fusil chacun.
-Je peux en avoir un? demanda Josh.
-Certainement pas! dit Dean.
-Pourquoi pas? rétorqua Josh.
-Parce que tu es trop petit, lui répondit Dean.
-Mais vous aussi quand vous étiez petits vous les utilisiez!
-Baisse d'un ton, veux-tu. Et oui nous en utilisions, mais nous on était entrainés pour ça.
-Vous avez déjà l'autorité d'un père, bouda Josh.
Sam à côté d'eux sourit.
-Tant pis, dit Josh. J'ai ça par contre.

Il ouvrit la portière de la voiture et en sortit quelque chose recouvert d'un chiffon. Josh retira le chiffon et devant eux ils virent une lanterne très ancienne. Dessus étaient sculptés des êtres du petit peuple.
-Mais c'est..., commença Sam.
-Oui, répondit Josh. La lanterne qui a emprisonné le petit peuple il y a des décennies.
-Comment as-tu fait pour metre la main dessus? demanda Dean.
-Ma mère me l'a donné à mon 4ème anniversaire. Elle m'a dit que j'étais assez grand pour m'en occuper, mais qu'en aucun cas je devais l'allumer.
-Tu m'étonnes, rétorqua Dean. Elle avait trop peur de finir par y retoutner. Tiens prend ce briquet. Tu seras chargé d'allumer la mèche.
-A vos ordres capitaine! rétorqua Josh, fou de joie d'avoir quelque chose d'important à faire.
-Allons-y, dit Sam.

Ils entrèrent dans la cave et les ténèbres les engloutirent

-Il fait bien noir ici, murmura Dean.
-C'est normal se sont des caves, rétorqua Josh sur le même ton.
-Si on ne s'éclaire pas on risque de tomber dans une crevasse ou un truc comme ça et de se briser le cou, dit Dean.
-Ne vous inquietez pas, répondit Josh. Je connais cet endroit comme ma poche. Mais si vous le voulez on peut avoir un peu de lumière.
Dean sortit de sa poche une lampe torche et l'alluma.
-Pas ce genre de lumière, répondit vite fait Josh. Eteignez-la.
Dean est abasordi par le ton de Josh. Sam lui sourit.
-Tu te fais mater par un gamin de sept ans! lui dit-il.
-La ferme, répondit Dean.

Josh joignit ses mains et les approcha de son visage. Il mumura quelque chose d'inintelligible pour eux et puis il écarta les mains. Une petite luciole en sortit.
-Comment as-tu fait ça? s'exlama Dean.
-Je connais quelques petits tours de magie, lui répondit-il. Venez ne trainons pas.
-Plus je passe du temps avec ce gamin, plus il m'épate, dit Dean à son frère.
-Moi il m'intrigue, répondit simplement Sam.

Trois heures plus tard, ils n'avaient toujours pas retrouvé ni la reine, ni les enfants humains, ni les hommes. Sam et Dean s'en inquiètèrent.
-Tu es sûr que c'est par là? lui demanda Sam.
-Oui, j'en suis sûr, rétorqua Josh, un peu irrité. Il commencait à en avoir assez que personne ne le prenne au sérieux. De leur côté Sam et Dean commencèrent à voir leur méfiance revenir au grand galop. Puis ils entendirent des voix. Ils s'en raprochèrent et se cachèrent derière un rocher. Il s'agenouillèrent.
-Je vous l'avais bien dit que je connaissais le chemin, leur dit-il à peine plus haut qu'un murmure. Ils étaie,t à quelques centimètres de lui et pourtant ils avaient à peine entendu ce qu'il leur avait dit.

-Mon cher peuple, dit une voix sortie de nulle part. Le destin est scellé!
La reine sortit pour se mettre devant ses disciples.
-Je porte finalement l'enfant Du destin.
Toutes les personnes ici présente (si on pouvait appeler ça des personnes: gnomes, lutins, fées...) se mirent à applaudir et à crier.
-Ce sera la mort de la race humaine. Je sens déjà que ce petit être ne sera pas d'une gentillesse exemplaire.
Sam, Dean et Josh se regardèrent sans rien dire.
-Le père est un chasseur. Cela je ne l'avais pas envisagé. Son côté pur pourrait très bien le faire tourner vers le bien, mais il n'en sera pas ainsi. Cet enfant grandira avec nous, il sera le mal à l'état pur.
Toute la foule partit en délire.
-Allons festoyer et puis nous reposer. Il faudra rester caché jusqu'à sa naissance.
Le peuple quitta la pièce (bien que l'on ne puisse appeler ça une pièce).

-Alors ça! s'exlama Sam. Qui aurait cru que Toi tu sois pur?
-C'est pas le moment de faire des railleries, Sam, lui dit Dean.
-Ok, c'est vrai, je commence à prendre ton caractère.
-Regardez! leur dit Josh en pointant du doigt un recoin de la cave. Voici les hommes.
Dean et Sam se relèvèrent alors que Josh resta caché.
-Ne vous inquiétez pas, leur dit Sam. On est là pour vous aider.
-Cela ne m'aurait pas étonné, leur répondit quelqu'un.
Dean et Sam se retournent. Derrière eux se trouve la reine.
-Tien, mademoiselle mord-moi le noeud, répliqua Dean.
-Dean, lui dit doucement Sam.
-Vous ne sauverez pas ces hommes.
-Et pourquoi ça? répliqua Dean.
-Car vous allez mourir, bien évidemment.

De toute part sortirent des créatures du petit peuple.

Les torches s'allumèrent et toute la cave fut inondée de lumière. Les parois brillaient.
-C'est moi ou cet endroit regorge de trésor? demanda Dean en un murmure.
-Je crois bien, répondit Sam.
Les garcons furent encerclés par des centaines de créatures grandes et petites.
-Et c'est ça qu'on appelle le petit peuple, dit Dean sarcastique, en voyant un troll de trois mètres. Je croyais que ce genre de choses n'existaient pas.
-C'est pas parce qu'on ne les voit pas qu'ils n'existent pas Dean. Et ce n'est pas parce qu'on voit des esprits ou des créatures maléfiques qu'eux n'existent pas.
-Je suis désolé, mais vu tout ce qu'ils ont fait, ils sont maléfiques pour moi.
-Arretez de déblatérer, leur dit la reine.
-Vous permettez? dit Dean glaciale. J'essaie de clarifier certaines choses avec mon frère.
-Faites donc. De toute facon, vous ne pourrez pas nous échapper.

Le petit Josh complètement paralisé, n'avait pas dit un mot ni bougé depuis qu'il avait entendu la voix de sa mère. Il fut complètement blanc et en sueur.
Il ne savait plus quoi faire. Son esprit était devenu complètement vide.

Autour de Dean et Sam l'étau se resserra.
-On doit trouver un moyen de s'en débarrasser, dit Dean.
-On l'a déjà tu te souviens, murmura Sam. J'aimerai simplement que Josh se dépêche. Où est-il?
-J'en sais rien, il était avec nous mais apparemment il ne nous a pas suivi.
-On est dans la panade, mec, dit Sam.

Soudain, Josh sortit de sa cachette.
-Ah, mon chéri. Bravo. Tu les a amenés ici alors que je ne te l'avais pas demandée. Tu feras un grand chef. Tu prends des initiatives et c'est bien.
Dean et Sam regardèrent Josh. Il serra contre sa poitrine la lanterne, tremblant. Il déglutit avec peine.
-Qu'est ce qu'elle a bien pu lui faire pour qu'il tremble comme ça? demanda Sam.
-Ou alors il a peur du fait qu'il nous a trahis, lui répondit Dean.
-Je ne crois pas regarde-le, répliqua Sam. Il n'ose pas la regarder dans les yeux.
Josh regarda Sam et Dean les larmes aux yeux.
-Pourquoi as-tu apporté la lanterne, Josh? lui demanda sa mère durement.
-Je suis désolé, maman, lui dit-il.
Josh posa la lanterne par terre puis en sortit le briquet que Dean lui avait passé plus tôt.
-Josh, que fais-tu? lui demanda la reine.
Puis elle comprit. Avant même que Josh ait pu allumer la mèche elle se volatilisa. Josh alluma la mèche. Les créatures du petit peuples commencèrent à être aspiré à l'intérieur. On les entendit hurler à l'agonie. Dean, Sam et Josh se bouchèrent les oreilles. Un tourbillon apparut au dessus de la lanterne et puis tout fut fini.

-Bien joué, petit mec, lui dit Dean.
-Vous ne devriez pas me féliciter, leur dit Josh.
-Pourquoi? lui demanda Sam.
-Parce que ma mère s'est volatilisée avant même que j'ai pu allumer la mèche.
-Ne t'en fait pas pour ça, lui dit Dean. Tu as été un champion. Peu d'enfant aurait pu faire ce que tu as fait.
Josh lui sourit tristement.
-Il faut libérer les autres, leur dit Sam.

Tout à coup pleins d'enfants sortirent d'un immense recoin .
-Ils resemblent étrangement aux autres, paniqua Dean.
-Ne vous inquiétez pas. Ce sont les vrais. Les autres ont été aspirés dans la lanterne exactement comme les créatures , lui expliqua Josh. Les changelins ont pris l'apparence des vrais humains pour passer inaperçus.
Sam ouvrit la cage où les hommes étaient enfermés. Les pères serrèrent leurs enfants dans leurs bras. Josh les regarda le coeur serré. Lui il n'avait plus personne.
-Il faut les sortir de là, dit Sam.
-Oui, allons-y. Sortons de ces ténèbres.

Au dehors, Dean et Sam regardèrent les pères rentrer chez eux avec leurs enfants.
-On a fait quelque chose de bien encore une fois, dit Dean.
-Oui, répondit Sam.
Et puis, il fit un signe de tête en direction de Josh. Celui-ci regardait le sol.
-Et on aurait pas pu le faire sans toi, Josh, lui dit Dean.
-Merci, répondit simplement Josh sans relever la tête.
-Allez on te ramène chez toi, dit Dean.
-J'ai plus de chez moi. J'ai plus personne. Je ne suis pas assez vieux pour m'occuper de moi-même.
-Je suis sûr que tu saurais bien te débrouiller tout seul, lui dit Dean. Mais on ne te laissera pas tout seul.
-C'est vrai? répondit vivement Josh en le regardant plein d'espoir.
-On va trouver quelqu'un pour te garder.
-Ne pourrais-je pas venir avec vous? leur dit Josh.
-Non, Josh, répondit Sam.
-Pourquoi pas?
-Parce que ce que nous faisons c'est trop dangereux, lui expliqua Dean.
-Mais vous, vous étiez encore plus petit que moi quand vous avez commencé.
-Là n'est pas la question, je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose, lui dit Dean.
Josh baissa la tête déçu.
-Viens. Retournons en ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ackleslady
Plume
Plume
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 33
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: Les changelins (Supernatural)   Jeu 6 Mar - 14:08

Sam et Dean étaient prêts à partir. Ils avaient fini ce qu'ils avaient à faire ici. Pendant qu'ils refaisaient leurs sacs, ils étaient silencieux. Puis Sam finit par rompre le silence.
-Josh va me manquer, dit-il à Dean.
Dean ne disait rien. Puis il finit par dire:
-Moi aussi.
Sam se retourna pour regarder son frère mais Dean avait le dos tourné.
-On pourrait, peut-être...Tu sais, l'emmener avec nous, juste pour quelque temps.
Dean se retourna.
-On ne peux pas, Sam. Et tu sais très bien pourquoi.
-Ouais, tu as probablement raison. C'est trop dangereux. S'il lui arrivait quelque chose je crois pas que je me le pardonnerais.
-Moi non plus pour être franc avec toi. Allez viens. Il est temps de partir.

Dean mit les sacs sur la banquette arrière lorsqu'Anna et Josh arrivèrent.
-On voulait vous dire au revoir avant que vous ne partiez, leur dit Anna en passant les bras autour du coup de Josh.
-C'est vous qui allez vous occuper de lui? lui demanda Sam.
-Oui, répondit Anna.
-Occupez-vous en bien, lui dit Dean. Ce petit le mérite bien.
-Ne vous inquiétez pas, lui dit-elle. On s'en sortira.
-Au fait, hésita Dean, je voulais vous demander par rapport à ce que vous m'aviez dit concernant mon enfance. Comment le saviez-vous? lui demanda-t-il.
-Je ressens ce qu'il y a au plus profond des gens. Je suis un peu comme Josh en fin de compte.
-Et sinon, tout le monde va bien? lui demanda Sam. Je veux dire les pères, les enfants et les mères?
-Oui et c'est grâce à vous. On ne vous oubliera jamais.
-Hey Josh, dit Dean. J'ai quelque chose pour toi. Viens par ici.
Dean et Josh s'éloignèrent d'Anna et de Sam. Dean s'agenouilla devant Josh, lui prit la main et déposa un petit pendentif à l'intérieur.
-C'est pour toi.
-Merci, dit Josh.
-Tiens, il y a aussi ceci. C'est mon numéro de téléphone. Si jamais tu as un problème ou que tu as envi de parler, appelles moi, d'accord?
-D'accord.
Josh hésita et puis fini par se jeter au cou de Dean.
Sam regarda son frère et fut touché par la façon dont les choses se passèrent. Josh lâcha Dean. Puis Dean et Sam montèrent dans la voiture. Ils démarrèrent.
-Au revoir, leur dit Josh.
-Au revoir, lui dirent Sam et Dean.
-Soit un bon garçon, rajouta Dean.
Puis l'Impala roula.

-Il va vraiment me manquer, dit Sam.
-Ouais. Ouais, moi aussi, dit Dean.
-Tu crois qu'il sera bien?
-J'en suis sûr. Mais si ce n'est pas le cas on reviendra pour lui.

Quelques minutes plus tard, Dean stoppa la voiture.
-Qu'est ce qu'il y a? lui demanda Sam.
-Rien c'est juste que..., commence Dean.
-Quoi? Tu sais très bien que tu peux tout me dire.
-On n'a pas réussi à attraper cette foutu reine.
-Ne t'inquiètes pas. Elle a quitté la ville. Et puis de toute façon on finira bien par avoir une trace de son passage quelque part. On finira par l'avoir crois-moi.
-Peut-être.
-C'est pas la seule chose qui te tracasses, n'est ce pas?
-Non.
-Alors qu'y a-t-il?
Dean avait du mal à exprimer ses sentiments. Il commença à parler mais s'arrêta plusieurs fois avant d'y arriver.
-Je croyais avoir trouvé la femme de ma vie, mec. Savoir que c'était un démon ou peu importe le terme, ça m'a complètement anéanti.
-Dean...
-Non laisse moi finir. Ca fait mal à un point. J'aurais jamais cru autant souffrir. Je veux dire la douleur est moindre que lorsqu'on a perdu papa et maman mais ça fait horriblement mal quand même.
-Je sais, répondit Sam.
-Ah c'est vrai, dit Dean les larmes aux yeux. Je me suis toujours demandé ce que tu avais pu ressentir après la mort de Jessica. Je savais que tu souffrais mais je ne savais pas à quel point. Et encore je dois souffrir moins que toi. Toi tu as vécu avec elle. Moi je ne l'ai connu qu'une nuit.
Sam sourit faiblement.
-Il n'y a aucun rapport entre la durée qu'on a passé avec une personne et le mal que cela fait lorsqu'elle n'est plus là.
-Et en plus je vais être père.
-Oui et bien sur ce coup là, tu te débrouilles tout seul, lui dit Sam.
Ils rirent tous les deux. Dean redémarra la voiture et ils quittèrent la ville.


Fin


Vous pouvez retrouvez la suite des aventures de Sam et Dean dans la prochaine fiction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les changelins (Supernatural)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les changelins (Supernatural)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [2005] Supernatural
» Supernatural en couverture de TV Guide
» Supernatural TV's Most Underrated Show ?
» Petition for a Supernatural Video Game
» 2nd E!Online CW Awards - Vote for Supernatural !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manuscrits : l'Univers Fan-Fictions :: Films ou Séries-
Sauter vers: