AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La journée la plus longue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ackleslady
Plume
Plume
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 33
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: La journée la plus longue   Ven 6 Juin - 13:17

Dean se retourna à temps.
-Sam! derrières-toi!
Sam ne fut pas assez rapide. Lénore se jeta sur lui. Elle l'emporta dans son élan et Sam percuta Dean.
Ils furent tous les deux projeté hors de la cellule et s'étalèrent sur le sol de pierres.
-Qu'est ce que c'est que cette chose? demanda Dean.
-Je crois que c'est Lénore., lui répondit Sam.
-Tu crois? lui balança Dean sarcastique.
Ils étaient toujours allongé par terre et ils roulèrent sur leur ventre pour regarder la chose qui était Lénore quelques minutes auparavant.

Elle était immonde. De couleur rouge sang avec une crête de poils qui parcourait le haut de sa tête jusqu'en bas de son échine. Elle avait plusieurs rangé de dents, dont les deux canines inférieures sortaient de sa bouche ne pouvant pas resté à l'intérieur tellement elles étaient longues. Elle avait des pattes puissantes terminées par d'énormes griffes tranchante. On pouvait la suivre à la trace tellement elle bavait.

Les barbares ayant entendu le vacarme que cala avait fait arrivèrent en courant. quand ils virent cette créature hideuse, ils eurent un moment d'hésitation. Mais ils se reprirent vite.
Lénore balança un rugissement qui fit trambler les murs et quelques pierres se détachèrent, s'écrasant près de Dean et Sam.
Ces deux derniers se remirent sur le pieds en deux temps trois mouvements.
Lénore compris qu'elle ne pourrait pas se battre contre eux tous. Elle fit demi-tour et s'enfuit.
Les barbares se mirent à la chasser.
Sam se mit à courir mais Dean l'appela.

-Sam! On doit sauver la fille du gardien.
Sam s'arrêta.
-On ne peux pas la laisser comme ça,Dean. Ils vont la tuer.
-Je sais mais on ne peux rien faire.
Sam lança un dernier regard au passage que Lénore et les barbares avaient emprunté. Puis ils se mit à courir dans la direction opposé avec Dean.

-Où penses-tu qu'il l'ont enfermé? finit par demandé Dean à son frère.
-Et bien, je pense qu'il serait évident qu'ils l'aient enfermé dans un endroit dur d'accès et très bien gardé.
-Tu veux dire, dans le donjon?
-Ca ou alors la cave.

Au bout de deux heures à tourner en rond, Dean finit par dire.
-Je crois bien qu'on est perdu,frérot.
-Je crois bien aussi, répondit Sam amer.

Tout à coup ils entendirent un bruit.
-Pssss! Suivez-moi.
-C'était quoi ça? demanda Dean.
-J'en sais rien, lui répondit Sam.
Une lueur apparu devant eux. Elle tournoya et parti vers la gauche.
-Je crois que cette lueur veut qu'on la suive, fit remarquer Sam.

Cela faisait maintenant trente minutes que les garçons suivaient la lueur.
-Je commence à en avoir assez de se petit jeu,grinça Dean entre les dents.
-Ecoutes,on sait même pas où on doit aller. Alors au lieu de rien faire...,lui dit Sam.
-Ok,ok,j'ai compris.

La lueur finit par s'arrêter devant une porte en bois. Elle passa à l'intérieur.
-A ton avis,on frappe d'abord,ou on rentre? demanda Sam.
-Moi je préfère y aller cash!
Dean tourna la poignée et poussa le battant. Lorsqu'il passa la tête par la porte, une voix féminine se fit entendre.
-Enfin! Je désespérait de vous voir arriver tous les deux.
Sam et Dean étaient restés a l'entrée de la porte. Ils se regardèrent,étonnés.
-Ne me regardez pas comme ça!.
Dean fit un petit mouvement de main pour parler de la lueur,mais aucun son ne sorti de sa bouche.
-Oh,ça, c'est moi qui l'ai créer,plutôt cool,non?
Dean lui fit un petit sourire crispé et Sam sourit intérieurement car il avait compris que cette fille le mettait mal à l'aise. Ce qui était une première vis-à-vis de Dean concernant les filles.

-Bon c'est pas tout ça,mais il faut y aller,leur dit la princesse.
Elle passa entre les garçon. Sam la suivit du regard en souriant puis se retourna vers Dean. Celui-ci,avec encore son sourire crispé et il ne s'était pas retourné. Puis il finit par parler.
-Je déteste quand les femmes me donnent des ordres.
Sam riait de bon cœur.

Dean commença à avancer mais Sam le retint par l'épaule.
-Dean,on ne peut pas partir sans Lénore.
-On ne peut pas partir à sa recherche. En plus tu a vu a quoi elle ressemble ici? c'est pas normale.
-Je sais,répliqua Sam. mais si on la laisse ici, elle pourrait ne jamais retrouver la porte,et même se faire tuer.
-Je sais,mec mais on ne peut rien y faire.
-Vous parlez de qui? demanda La princesse.
-Ce ne vous regarde pas,miss-je-veux-tout-savoir,cingla Dean.
-Oh,quel manque de galanterie. Votre frère est plus agréable.
-Ah ouais? Ba je vais vous dire un truc,c'est pas mon problème ce que vous pensez de moi. Je n'ai jamais été galant et je ne le serais jamais.
-Attention,il ne faut jamais dire jamais.
-Elle me tape sur les nerfs!
-Ce genre de réaction ne peut vouloir dire que deux choses: ou bien vous êtes quelqu'un qui manque de confiance en lui et vous réagissez de la sorte pour le masquer, ou bien vous êtes attirez par moi.
-Et puis quoi encore? Je ne suis ni l'un ni l'autre.
Sam mit fin à la dispute.

-Nous sommes arrivé ici par hasard alors qu'on franchissait une porte. Nous sommes frères.
-Ca je le sais.
-Donc comme je disais on était séparé et j'ai rencontré ici une de nos amies...Si on peut dire. Quoi qu'il en soit quelqu'un nous a dit qu'on devais vous délivrer, ou plutôt la dit à mon frère,donc on a essayé,mais échoué lamentablement.
-Je ne dirais pas ça tout de suite. Après tout vous êtes là.
-Oui, on était enfermé dans un donjon et tout à coup, elle s'est transformé en cet espèce de drôle de bête féroce et elle s'est sauvé. Et les barbares de ce château lui ont couru après.
-Et qu'est votre amie?
-Je comprend pas très bien là, bredouilla Sam.
-Qu'est ce qu'elle est; humaine,vampire,succube...
-C'est une vampire.

La princesse ne dit plus rien pendant un moment et elle fit les yeux ronds.
-Il faut partir d'ici tout de suite!!
Elle se retourna et parti dans la direction opposée.

Sam et Dean la rattrapèrent.
-Whoa! fit Dean. Qu'est ce qui ne va pas?
-Ce qu'il y a c'est qu'ici les vampires sont immunisé contre le soleil. Mais pas contre la lune. Elle les transforme en des monstres assoiffés de sang. Encore pire que des vampires. Ils vous attrapent et ne reconnaissent personnes. Ils s'amusent avec vous en vous faisant souffrir,ils vous tortures pour finalement vous égorgés et ils vous regardent vous videz de votre sang avant de vous démembrer.

-On ferais mieux d'y aller, dit Dean.
-Tout à fait d'accord,répliqua Sam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ackleslady
Plume
Plume
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 33
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: La journée la plus longue   Mer 11 Juin - 18:59

Dean passa la tête près d'une intersection pour voir si il n'y avait personne.
-C'est bon,leur dit-il doucement. On peut y aller.
-Vous ne savez pas où vous allez, n'est ce pas? Lui demanda la princesse.
-Non, mademoiselle-je-connais-tout-sur-tout.
-Au lieu de me donner des surnoms débiles, ne pourriez-vous pas m'appeler par mon prénom?
-Je ne le connais pas, avoua Dean en continuant d'avancer tout en étant sur ces gardes.
Sam lui les observait, de quelques pas en arrière, amusé.
-Mon père ne vous a pas dit comment je m'appelle?
-Votre père?! s'exclama Sam en s'arrêtant.
-Oui, le gardien du portail. Il ne vous a rien dit?
-Il ne nous a déjà pas dit que vous existiez,alors.. lança Dean sarcastique.

Elle fut blessée de sa remarque. Dean n'y prêta pas attention, après tout il était là pour la sauver pas pour lui faire la conversation, n'y même lui dire des mots doux.
Lorsqu'il se retourna et qu'il vit qu'elle avait les larmes aux yeux, il se sentit très mal. Sam regardait son frère de travers.
-Je suis désolé, je ne voulais pas...
-Ce n'est pas grave. J'ai l'habitude que mon père oublie de m'annoncer lors des connaissance.
-Et pourquoi ça, si ce n'est pas trop indiscret? lui demanda Sam.
-Je crois qu'il n'apprécie pas trop que je veuille prendre mon chemin. Que je ne veille pas suivre la voix qu'il veut me voir prendre.
-Tien, ça me rappelle quelqu'un ça? balança Dean sarcastique en regardant son frère.
Sam fit comme si son frère n'avait pas ouvert la bouche.
-Je m'appelle Cassandra.
-Super,maintenant qu'on se connait on ne pourrait pas continuer? demanda Dean.
-Mon dieu! Mais vous n'êtes pas croyable!
-Toute l'histoire de ma vie, lui dit Dean en se remettant en route.
-C'est un très jolie prénom, lui dit Sam.
Elle lui sourit.
-Au moins votre frère sais comment se comporter avec les filles,lui.
-Et après on me dit qu'il ne me ressemble pas, grinça Dean entre les dents.

Au bout d'une heure à tourner en rond, Dean et Sam finirent par être vraiment sur les nerfs.
-C'est pas possible! hurla Dean. C'est quoi cet endroit? Un labyrinthe? Un truc pour nous rendre dingue?
-Doucement mon jeune ami,lui dit Cassandra.
-Ne me parlez pas comme si j'étais un des votre,d'accord?
-Dean calmes- toi, lui dit Sam.
-Hey mais au fait, je connais quelque tours que mon père m'a appris!
Dean leva les yeux au ciel.
-Et c'est maintenant qu'elle le dit.
-Je pourrais créer le même genre de lueur pour nous aidez à sortir d'ici.
-Je vais la tuer,je te jure Sam que je vais la tuer.

Sam resta muet.
Cassandra commença à incanter.
-Déesse des gens perdus, le chemin est obscure,la foret est dense. Je t'en conjure, apporte la lumière.
Une petite lueur d'un vert émeraude apparue.
-Hey! s'exclama Dean. celle-ci est de couleur différente de la précédente.
-Oui, lui répondit Cassandra. Ca dépend de ce que la lueur fait pour vous.Alors mon prince charmant? Tu me suis.
Elle passa devant Dean et lui fit un clin d'œil. Dean était exaspéré par elle. Sam passa devant Dean et lui dit.
-Je crois que tu lui a tapé dans l'œil.
-La ferme! lui lança Dean en repartant.

Ils suivirent la lueur pendant quarante- cinq minutes et finalement ils trouvèrent la sorti.
-Ca fait du bien d'être à l'air libre, fit Dean.
-Alors, bourreau des cœurs? On se sent mieux?
La bonne humeur de Dean reparti vite fait quand Cassandra lui adressa la parole. il ne savait pas pourquoi, mais cette fille le mettait très en colère.
Sam lui regardait la lune les mains dans les poches. Il pensait à Lénore. Et puis, tout à coup, il réalisa que la lune qui était d'un blanc d'os virait d'un rouge sang, et en plus on avait l'impression qu'en plus du vrai sang dégoulinait de la lune. Sam fut parcourut d'un frisson. Dean et Cassandra se disputait mais il n'entendait rien du tout. Il restait figé sur la lune.
-Heu,Dean?Quelque chose n'est pas normale.
Dean arrêta sa dispute avec Cassandra.
-Qu'est ce qu'il y a encore?
Sam ne dit pas un mot,il se contenta de pointé la lune.
-Hum. Encore une bizarrerie dans ce monde bizarre, déclara Dean. Mais c'est flippant quand même. Tu en penses quoi,toi? demanda Dean en se retournant vers Cassandra.
Celle-ci regardait la lune avec effroi.

-Ca y est, déclara Cassandra.
-Qu'est ce que tu veux dire par "ça y est"?demanda Dean.
-Elle a tuée sa première victime.
Sam et Dean se regardèrent,perturbés.

-Il faut partir d'ici tout de suite, annonça Cassandra.
-Pourquoi ça? demanda Sam. De toute façon, on ne sait même pas par où aller. Où est la porte?
-Là! s'exclama Dean.
Il pointa une parti du paysage ou il repéra de la lumière qui ne provenait ni du château,puisque celui-ci était derrière eux, ni de la lune.
Ils allaient faire leur mouvement,quand soudain, quelque chose tomba sur Sam et il s'écroula sur le sol.
-Sam? Ca va? demanda Dean.
-Ouais, qu'est ce qui m'...
Sam s'arrêta en plein milieu de sa phrase. La lune éclairait assez la clairière pour qu'il puisse voir ce qui lui était tombé dessus.
-Oh mon Dieu...,murmura-t-il.
Sur le sol était un corps complètement mutilé. Sam qui était toujours par terre commença à reculé petit à petit en poussant avec ses mains et ses pieds. Il finit par être a une distance raisonnable quand il se rendit compte que forme se découpait sur un rocher qui était près du cadavre.
C'était Lénore sous sa forme bestiale. Elle sauta près du corps et commença à le démembrer. Sam se releva d'un bond et ordonna à Dean et Cassadra de courir aussi vite que possible vers la porte.
Ils n'eurent pas besoin qu'on leur répète deux fois. ils se mirent à courir.


Lénore les aperçus et elle laissa le cadavre là où il resterait à tout jamais. Elle se mit à courir vers eux. Sa première victime l'avait rendu folle, elle courait après du sang frais, du sang qu'elle sentait couler dans leur veine. Tout ce qui lui importait était de prendre ces vies.

Sam, Dean et Cassandra eurent tous les trois le même pensée. Qu'ils n'arriveraient jamais à atteindre la porte avant que Lénore ne les rattrape, avant qu'il ne soit trop tard. Ils redoublèrent d'effort, mais Lénore se rapprochait dangereusement.
Puis Dean et Cassandra passèrent la porte. ils étaient sauvés. Sam trébucha et s'étala de tout son long. Il n'avait que la moitié de son corps qui avait passé le seuil de la porte. Dean s'élança pour l'aider.
Lénore bondit et atterrit sur Sam. Mais la parti d'elle qui était à l'intérieur de la maison du portail repris une forme humaine. L'autre partie en revanche restait celle d'un animal. Elle se releva et Sam en fit de même.
-J'en ai vraiment ma claque de cette baraque,fit Dean en refermant la porte.

Le gardien du portail arriva en courant.
-Cassandra! Mon enfant, ma petite fille, cria-t-il en la serrant dans ses bras.
-Papa!
Dean fronça les sourcils.
Comment un homme de cet âge arrive encore à courir? se demanda-t-il.
Mais il garda ça pour lui.

Sam lui regardait Lénore d'une drôle de façon. Un peu apeuré.
-Encore heureux qu'on est sorti de là, lui dit Dean. Sinon tu aurais fini en chich-kebab.
Dean plaisantait, mais la vérité c'est qu'il avait eu terriblement peur pour son frère.

Le gardien se retourna vers Sam et Dean.
-Merci beaucoup de me l'avoir ramené.
Dean resta là à le regarder durement, puis au bout de quelques minutes,il prit la parole.
-Pourquoi ne pas nous avoir dit ce que vous vouliez? pourquoi ne pas nous avoir dit que vous recherchiez votre fille, et que vous aviez besoin de nous?
-Dean..., fit Sam.
-Non, Sam. Je veux savoir pourquoi.
-Pourquoi? répéta le gardien. Car je n'étais pas sure que vous acceptiez, voilà pourquoi. Car vous recherchiez ce démon et que je savais pertinemment, en particulier vous Dean, que vous ne vous écarteriez jamais du chemin avant de l'avoir retrouver.
Dean se senti tout à coup très fatigué.
-Peut importe, répondit-il en faisant un mouvement de la main. je suis trop crevé pour répliquer.
-Oui, vous devez aller vous reposer avant d'affronter le Chevaucheur.

Au moment où les deux frères se retournèrent pour se diriger vers une chambre, Cassandra les rappela.
-Hey!
Ils se retournèrent.
-Merci, les garçons.
-De rien répondirent-ils.
-Moi je vais y aller, répliqua Lénore.
-C'était un plaisir de te revoir, lui affirma Sam.
-De même.
Puis elle disparut.

Sam et Dean entrèrent dans une chambre.
-Enfin un peu de repos, dit Dean en se laissant tomber sur le lit. Après toute une journée de combat. J'ai jamais été aussi fatigué. Et pourtant on en a fait des journée ou on ne s'est pas reposé. Mais celle-ci..
-Ouais, soupira Sam en s'asseyant. Je vois ce que tu veux dire.
Il se passa la main sur les yeux.
-Et pourtant,ajouta-t-il, j'ai pas envie de dormir.
-Moi je pourrais dormir pendant des mois si on ne devait pas retrouver ce démon.
-Tu pense qu'il est toujours ici? demanda Sam.
-J'en suis sur, lui confirma Dean.

Sam aperçut le livre qui retraçait toute leur histoire ainsi que ce qui leur arriverait dans les années a venir. Il se leva et le prit. Puis il revint s'assoir sur son lit. Il le fixa pendant un moment puis l'ouvrit mais finit par le refermer sans en lire une phrase.
Dean qui avait fixé son frère tout ce temps lui demanda:
-Quoi? Tu n'a pas envie de savoir ce que l'avenir te réserve?
-J'ai pas besoin d'un livre de prophéties sur notre famille pour savoir ce que l'avenir me réserve, répondit-il, amère. La douleur, la peine,la mort.. Toutes ces choses dont on a déjà fait l'expérience.
-Et bien moi, j'ai bien envie de savoir quelques petites choses.

Il se leva et pris le livre des mains de Sam. il alla s'assoir en gardant les yeux rivé dessus.
Il l'ouvrit à une page, au hasard et commença à lire.
Au bout d'un certain temps, il finit par dire:
-Hey, Sam. j'aurais sept enfants! Tu imagines ça?
Sam rit.
-Je te voyais déjà pas papa, tu vas le devenir et j'ai du mal à savoir que tu le sera, mais sept? Non,je crois pas.
Dean rit de bon cœur avec son frère. Il se replongea dans sa lecture.
-Sam?
-Quoi?
-Apparemment toi aussi tu sera papa.
-A ouais? dit celui-ci.
-Oui et tu auras bien plus d'enfants que moi: treize. Dont des jumeaux. Et un enfant particulièrement puissant!!
-Treize? déclara Sam pensif. C'est un chiffre magique. Tout comme le chiffre sept.
-Tu as raison.
Dean lu un peu plus.
-Mon dieu..
-Quoi?
-On perdra quelqu'un qui nous tient a cœur.
Sam paru irrité.
-Pour pas changer, répondit-il sèchement.
-Toi tu as besoin de dormir, lui assura Dean.

Mais Sam parti sur un sujet de discussion délicat: leur père.
-J'aurais aimé qu'il puissent connaitre ses petits enfants.
Dean senti monté le sang au visage. Et il répondit un peu trop brusquement.
-Ba moi pas vraiment, surtout pour mon premier. il m'aurait tué si il savait avac quelle genre de créature je l'ai eu.
-Dean, commence pas à raller, s'il te plait.
-C'est toi qui ramène ça sur la paille!
-Je voulais te faire savoir un truc qui me tenait à coeur!
-Pourquoi tu fais ça?
-Faire quoi?
-Pourquoi quand tout va bien tu ramène quelque chose qui fait qu'on se dispute sans arrêt?!
-C'était notre père, Dean!
-Comme si je ne le savais pas! Tu sais quoi? J'en ai assez!
Dean se dirigea vers la porte.
-Où vas-tu? lui demanda Sam.
-Je vais prendre l'air.
Il claque la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ackleslady
Plume
Plume
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 33
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: La journée la plus longue   Jeu 12 Juin - 12:17

Sam resta sur son lit en fixant la porte. Puis il secoua la tête. Depuis quelques temps, lui et son frère ne faisait que de se disputer. Et Sam se sentit responsable comme toujours.
Peut être que j'y suis pour quelque chose,pensa-t-il, mais Dean n'est pas un ange non plus.
Il avait pensé ça,pensant qu'il se sentirait un peu mieux. Tout le contraire se produisit. il se sentait encore plus coupable de penser ça de son frère,alors qu'il avait tout sacrifier pour que lui puisse mener un semblant de vie normal.
Dean n'avait jamais su ce que c'était de mener une vie comme les autres, sans danger, sans savoir ce que la nuit cachait. Dean lui pensait plus a la chasse aux démons qu'a protéger les gens.
Bien sûre, Sam savait que ce n'était qu'une façade, car Dean pouvait faire preuve de compassion mais pour lui c'était plus, "on chasse si des gens sont sauvé en même temps tant mieux, sinon le plus important s'est d'arrêter ces monstres".
Ce qui dans un sens revenait au même: arrêter ces monstres sauvait des vies..
Sam lui avait gouter à une vie normale, ordinaire pendant un petit moment avec Jessica. Et il n'était pas prêt a laisser ce semblant de vie normale, s'enfuir.
Bien sur il continuait à chasser les démons avec son frère, mais ils avait des passions, des choses qu'il aimait faire et pour lui ça faisait de lui une personne ordinaire, aussi ordinaire qu'il pouvait l'être. Mais en même temps cela lui faisait mal,car il savait qu'il ferait ce qu'il faisait jusqu'à ce qu'il se fasse tuer.

Dean marchait dans les rues obscures. son esprit vagabondait.
Comment ce fait-il que moi et Sam on ne peux ouvrir la bouche sans s'en prendre l'un a l'autre? pensa-t-il. La fatigue y est pour quelque chose,mais ce n'est pas tout. j'ai comme du ressentiment envers mon propre frère! Une chose que je n'aurais jamais cru capable et ça me fou les jetons!
Puis il pensa au Chevaucheur et il se retourna vers la maison du portail.
Toi, pensa-t-il. Je sais que tout est de ta faute. Mais tu ne te cachera pas longtemps dans ces pièces.

Il se dirigea vers la porte et fut de nouveau dans ce lieu de démence.Il arpentait les couloirs en ne pensant à rien en particulier. Puis soudain il fut pris d'une véritable haine et décida de traquer le Chevaucheur par lui-même.
Il ouvrit la première porte qui s'offrit à lui et entra.

A croire que le Chevaucheur l'attendait car il était là. Les yeux crachant des flammes et il les fixa sur Dean.

Dean réagit instinctivement, il dégaina son arme et tira mais le manqua. Il visa une nouvelle fois et le manqua également.
-Mince! J'aurais peut être du dormir un peu avant, se dit-il a lui-même.
Il visa de nouveau et tira mais rien ne se produisit.
-Et j'aurais du recharger mon arme d'abord.
Il mis sa main dans sa poche et en sorti quelques nouvelles balles. Mais avant qu'il est pu faire quoi que ce soit,le Chevaucheur arriva derrière lui et le balança contre le mur. Dean ressenti la douleur plus fortement que d'habitude. Il lui fallut quelque minutes pour reprendre son souffle.
Il se releva et chercha le démon du regard mais celui-ci était hors de vue. Pourtant Dean savait qu'il était là, quelque part à attendre qu'il fasse une erreur ou qu'il baisse sa garde. Il balaya la pièce du regard, sentant son regard posé sur lui.
La douleur dans son épaule qu'il avait eut lors de leur première altercation le lançait douloureusement et il savait que c'était dû au démon lui-même.
La blessure le brula de plus en plus, et il porta sa main droite dessus.

Dean l'entendait, son souffle, son grognement, puis plus rien. Toujours la main posé sur son épaule, il écoutait attentivement mais tout ce qu'il entendait était le son de son propre cœur qui tambourinait à ses oreilles. Il avança prudemment, sachant très bien que c'était une ruse pour qu'il abaisse sa garde. Au bout d'un certain temps, il finit par se dire qu'il avait peut être finalement vraiment disparus. Il remis son magnum à sa place quand le Chevaucheur lui sauta dessus. Il n'eut pas le temps d'esquiver et il le percuta de plein fouet.
Dean se releva tant bien que mal. L'impact l'avait sonné et son épaule le faisait horriblement souffrir. Elle s'était même rouverte à l'endroit ou Le Chevaucheur l'avait mordu. Dean dégaina son arme et tira. Cette fois-ci, il le toucha à la hanche. Le Chevaucheur hurla, mais sa douleur ne fit qu'augmenter sa fureur et il chargea Dean.
J'aurais peut être mieux fait de ne pas le mettre en rogne, pensa-t-il.

Il souleva Dean et le balança contre le mur une fois-de plus. Dean ne se releva pas cette fois-ci. Le Chevaucheur s'approcha de sa proie, Dean leva les yeux et lui balança un coup de pieds dans le genoux. Le démon hurla de douleur et sa hanche entra en contact avec l'épaule de Dean mélangeant son sang à celui du démon. Le démon souleva Dean qui était bien amauché et qui n'avait plus la force de protesté et le fit percuté, tête en avant une caisse en bois.Il retomba dans la flaque de sang du démon et un peu de son sang entra dans la blessure de Dean. Les ténèbres s'emparèrent de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ackleslady
Plume
Plume
avatar

Nombre de messages : 167
Age : 33
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: La journée la plus longue   Mar 15 Juil - 12:49

Dean se réveilla dans sont lit. La lumière lui faisait mal aux yeux et il les referma vivement en grognant. Il se retourna et la douleur dans son épaule se réveilla. Il grimaça et tenta tant bien que mal de se redresser.
Sam apparu.
-Alors la belle au bois dormant, tu as finit par te réveiller?
Dean était déboussolé.
-On est où? demanda-t-il à son frère.
-En Pensilvanie. Tu te souvient? On traque le Chevaucheur. Tu as bu quoi hier soir? lui demanda-t-il en passant devant son frère.
Comme son frèr ne répondait pas Sam l'appela.
-Dean?
Dean se retourna et regarda son frère sans parler. Quelque chose planait au coin de sa mémoire mais il ne savait pas exactement quoi. Pourtant il était sur de s'être déjà battu avec le cChevaucheur.
-Dean? pressa Sam en s'inquiétant.
-Désolé... On ne se serait pas déjà battu avec lui?
-Tu parles!! Fit Sam en se relevant Et il nous a fichu la raclé du siècle!! D'ailleurs tu a été blessé. J'arrive pas à croire que tu ais oublié ça! Surtout avec la blessure qu'il ta faite et le fait que tu était en rage qu'il ai pu nous battre.
Dean regarda la blessure qu'il avait sur l'épaule entre ses doigts. La blessure s'était refermé mais elle était rouge tout autour.
-Tu es sur que tu va bien? lui demanda son frère.
Oui, répondit, en se levant. Laisse moi du temps pour prendre une douche et on y vas.

De nouveau dans l'impala, Dean était de nouveau de mauvaise humeur, crevé et la douleur était insupportable.
-Tu veux que je conduise? proposa Sam.
-Non pas la peine,je vais bien,répliqua froidement son frère.
-Ok,fais comme tu veux,s'ingla Sam.
Dean frappa le volant d'une main.
-C'est pas vrai! Le Chevaucheur, qui est un démon d'ordre inférieur,nous à laisser sur le carreau!
-C'est pas faute d'avoir essayé, Dean! On est claqué! Pas étonnant qu'on s'est fait lynché!! Peut être que si on se reposait un peu..
-Et risquer de perdre sa trace? Alors ça jamais!
Dean avait une vague impression de déjà vu, mais elle fut balayé rapidement quand son frère reprit la parole.
-Et on dit que c'est moi qui suis obséder par la chasse.
-Commence pas! Je suis trop crevé pour qu'on se dispute une nouvelle fois.
-Ok.

Ils restèrent silencieux pendant un moment Puis Sam entama une nouvelle discution.
-Papa me manque.
Dean se retourna vers lui.
-A moi aussi.
Puis Sam revint sur leur précédente discution.
-Pourquoi tu t'obstines,Dean? Tu voulais d'abord retrouver la reine du petit peuple avant toute chose.
-Oui mais on a trouvé aucune trace d'elle où que ce soit et j'en avait marre de ne rien faire.
-Tu est peut être soulagée qu'elle se soit enfui, en fin de compte, lui dit Sam en évitant son regard. Dans ce cas, tu n'aura pas à la tuer. Et tu ne sera pas responsable de la mort de ton enfant du même coup.
Dean se retourna vers son frère et fronça les sourcils. Mais il ne dit rien et reporta son regard sur la route.
J'ai vraiment une impression de déjà vu, se dit-il.
Pourtant il ne se rappelait pas quoi exactement.

J'ai peut être été trop dur avec lui, grimaça Sam.
Puis Dean répondit à Sam.
-Ca n'a rien a voir,Sam et tu le sais très bien. On y va parce qu'on a un démon à chasser. Si on pourchasse la reine alors qu'on ne trouve aucune trace d'elle, des gens se feront tuer par d'autre démons.
-Peut être.
-Tu sais que j'ai raison.
-C'est ça, j'avais oublier. c'est toi le plus vieux donc tu as toujours raison.
-Exactement. Et qui sait? peu être sera-t-elle là-bas.
-Alors çà n'y compte pas trop, ricana, Sam. Bon en attendant je vais faire un petit somme.
-C'est ça, do..
-Quoi? demanda Sam.
-Rien c'est juste que..
-Que quoi?
-J'ai une impression de déjà vu.
-De déjà vue? répéta Sam.
-Oui, comme si on avait déjà eu cette conversation.
-Ca va vraiment pas toi, faut dormir la nuit.
-Ca va? tu te fous bien de moi?
-Ca oui, pour une fois çà change.
-Non franchement je voudrait bien t'y voir toi...
Sam s'affala sur son siège.
-Tu me fatigues déjà.
Il ferma les yeux et s'endormit.

Dean pensait.
D'où me vienne ses sentiments de déjà vu? Ce pourrait-il que Sam ait raison et que je ne dorme pas assez? Ou bien que je pète les plombs? A moins que ce n'est le Chevaucheur qui me donne ces impression? ou bien encore que je en suis pas fou mais que j'ai déjà vécu ces moments?
Il se retourna pour regarder son frère dormir. ce frère pour qui il donnerait sa vie, d'ailleurs il l'avait fait. Ce frère qui n'hésiterait pas a donner sa vie pour lui. ce frère qui lui avait offert son amulette des années auparavant et dont Dean ne s'était jamais séparé. il passa la main sur son amulette.
Je dois le protéger. Il est tout ce qu'il me reste.
Puis Dean repensant à son enfant.
Mon fils.je ne sais pas pourquoi j'ai l'impression que j'aurais un fils. Je dois l'enlever des ténèbres. il a le droit de grandir dans la lumière.
Une fois de plus, Dean eu l'impression de déjà vue. cela commençait a vraiment lui mettre les nerfs en pelotes!! il devait trouver les raisons, il devait trouver qui était derrière tout ça. Il appuya sur l'accélérateur et l'impala galopa dans la nuit.

Le sommeil de Sam fut agité.Il revoyait la tragédie de sa mère,son père et de Jessica. Il voyait son frère mourir dans d'atroces souffrances,le petit Josh torturé pour avoir trahis les siens et puis il y eu l'enfant de Dean.
Il en était sûre, cet enfant serait un garçon. L'enfant regarda son oncle dans les yeux, il avait les yeux d'un bleu-vert intense,comme son propre père, il lui dit quelque chose d'incompréhensible et puis les cauchemars s'apaisèrent. Il finit sa nuit paisiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La journée la plus longue   

Revenir en haut Aller en bas
 
La journée la plus longue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La journée la plus longue(supernatural)
» pose longue sur le lx5
» Journée magique à Disneyland Paris le 14 juillet
» Journée exceptionnelle en région Chartraine
» Journée Mondiale de la poste 09/10/10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manuscrits : l'Univers Fan-Fictions :: Films ou Séries-
Sauter vers: